Toute l'actualité réservée aux abonnés PRO

La vague de froid s'étend

Weather Market La vague de froid s'étend

L'Europe de l'Est connaît à son tour des températures anormalement basses et manque de couverture neigeuse pour protéger ses cultures de blé et colza. En Amérique du sud, ce sont des pluies qui sont attendues.
Blé et colza, attention au redoux des derniers jours

Echo des plaines Blé et colza, attention au redoux des derniers jours

La remontée des températures a réactivité l’activité des pucerons des céréales mais aussi des limaces et des larves de grosses altises, notamment dans l’ouest de la France. La vigilance reste donc de mise dans les semaines à venir, pour ces ravageurs du blé et du colza.
JNO, attention à la présence prolongée de pucerons dans le blé

Echo des plaines JNO, attention à la présence prolongée de pucerons dans le blé

La pression de la jaunisse nanisante de l’orge (JNO) dans les blés au cours de la campagne 2015-2016, incite à la prudence cet automne. Même si la présence de pucerons reste en général assez discrète cette année, le traitement des semences est efficace uniquement jusqu’au stade 3 feuilles du blé et le cap de 10 % de plantes porteuses de pucerons n’est pas le seul seuil de nuisibilité à prendre en compte. Il faut aussi être très vigilant dans les parcelles où des pucerons séjournent depuis plus de dix jours. Le point sur les ravageurs et les maladies du blé et du colza dans les différentes régions.
Colza : poursuivre la surveillance des parcelles

Echo des plaines Colza : poursuivre la surveillance des parcelles

Même si la majeure partie des risques est désormais écartée pour les colzas, il est nécessaire de continuer à surveiller les parcelles pour mesurer la présence de larves d’altises dans les pétioles, et ce pendant tout l’hiver. En blé, les conditions sont toujours favorables aux limaces, un peu moins aux insectes.
Blé, le retour des conditions humides favorise les limaces

Echo des plaines Blé, le retour des conditions humides favorise les limaces

Les pluies et la persistance de l’humidité sont propices à l’activité des limaces dans les parcelles de blé, jusqu’au stade 3 feuilles de la céréale. Il est donc conseillé de surveiller en priorité les parcelles à risque, en non labour, sols motteux, précédents colzas … Bien que les conditions climatiques ne soient pas très favorables aux pucerons, il faut continuer à les surveiller. Dans les parcelles de colza, la surveillance doit maintenant se focaliser sur l’arrivée des larves de grosses altises.