Paroles de lecteurs La révolution numérique et les tracteurs autonomes ne vous font pas tous rêver !

Terre-net Média

De la peur de ne plus avoir le plaisir de conduire son tracteur, ou de déléguer l'observation de son troupeau à un robot, à celle du progrès en général, l'interview de l'agro-économiste Jean-Marie Séronie sur le développement du numérique en agriculture et la présentation du concept de tracteur sans chauffeur de Case IH ont suscité de vives réactions de la part des lecteurs de Terre-net.fr.

Schéma évolution espèce humaineUn jour peut-être, les robots remplaceront l'Homme. (© Steve Smith, Fotolia) 

Polo : « Un jour peut-être, une autre révolution se produira contre les robots et autres automatismes. Quand l'homme sera chassé par le modernisme à outrance et non contrôlé, quand le travail manquera pour les ouvriers, ce qui gonflera encore le taux de chômage. »

Tlecomte : « Rien ne remplacera jamais l'œil de l'homme ! »

BG : « Un autre point que ce brave monsieur ne semble pas avoir envisagé, c'est que ce "progrès" permet aux organismes de contrôle d'être encore plus efficaces et réactifs... Et ça, dans tous les domaines agricoles ! »

Dann Lekaka : « Les robots sont effectivement de plus en plus intelligents. Donc, ils comprendront vite qu'il est plus rentable d'arrêter de travailler en agriculture. Trop salissant, trop compliqué... La vraie révolution serait un robot pour remplir les tonnes de paperasse et autre dossier Pac, mais on peut rêver ! »

Et concernant les tracteurs autonomes ?

Plouf : « En plus d'être complètement déconnecté du contexte économique agricole, cela nous privera de notre seul "plaisir" d'être dans les champs ? C'est un moyen déguisé de diminuer le nombre d'agriculteurs en nous remplaçant par un gros ordinateur qui fera l’assolement, un robot qui fera le plein des tracteurs, etc. »

Phil47 : « Pour faire un tel tracteur, il faut des ouvriers hautement qualifiés et gagnant un meilleur salaire. En plus, personne n'interdit qui que ce soit de monter sur son tracteur ou son cheval.  Quand je pense à toutes les applications que je pourrais en faire, cela me fait rêver ! »

Sceadupas : « Tu appelles cela du rêve ! C'est plutôt un cauchemar. Encore une machine à chômeurs au seul service de la finance. Laissez-nous sur nos tracteurs, c'est la seule liberté qu'il nous reste ! »

BG : «  Ce progrès n'a pas que du bon. Il va falloir réfléchir aux conséquences sinon demain, c'est nous qui regarderons les trains passer, et plus les vaches ! »

Dann Lekaka : « Il ne faut pas s'inquiéter car des joujoux pareils coûteront un bras ! »

Rutabaga : « Rien ne peut stopper le progrès ! Quand les trains ont été inventés, certains disaient que notre cœur cesserait de battre à partir de 30 km/h... À chacun de choisir comment utiliser le progrès. Je connais des gens qui se regardent mourir parce qu'ils refusent de prendre des médicaments. En agriculture, on voudrait nous faire revenir 100 ans en arrière, sans engrais, génétique, mécanisation... Tout en passant de plus en plus de temps sur l'ordinateur et le portable. Mais avant, nous n'étions pas 7 milliards d'humains sur Terre et encore moins 9 ou 10 milliards comme prévu pour 2050. »

« Toute découverte a du bon et du mauvais Le feu fut un progrès pour Cro-Magnon, mais pas pour Jeanne d'Arc. Le fusil permit au chasseur d'avoir de la viande tous les jours, en remplacement l'arc, mais il sert aussi à tuer les autres. Faire les bons choix peut être passionnant car cela nous permet d'inventer l'avenir. Si nous refusons le progrès, pourquoi vouloir envoyer les jeunes dans les meilleures écoles, pourquoi bâtir des centres de recherche où ils puissent découvrir et fabriquer ? Regardons notre place dans le classement des universités, ainsi le nombre de brevets et de prix Nobel obtenus par des Français. Par exemple, puisque la population africaine va doubler d'ici 2050, je suis pour la création d'un blé modifié génétiquement, avec un bon rendement et une économie d'eau de 20 %. Refuser ces recherches sera compliqué à expliquer sur place. C'est une question de valeurs humaines : n'est-ce pas égoïste de refuser le progrès ? »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous