Tafta La CR compte sur Mathias Fekl pour s'opposer au Tafta

Terre-net Média

La Coordination rurale exhorte le secrétaire d'Etat au commerce extérieur, Mathias Fekl, à convaincre les autres Etats-membres de s'opposer, comme la France, à poursuivre les négociations du traité transatlantique.

Les ministres du commerce européens sont réunis aujourd'hui à Bratislava. La CR compte sur Mathias Fekl, le secrétaire d'Etat au commerce extérieur « pour s'imposer auprès des autres états membres et obtenir le retrait du mandat ad vitam aeternam de la Commission européenne » sur le sujet du Tafta, accord de libre-échange entre Union Européenne et Etats-Unis. Une délégation « accordée au total mépris des représentations démocratiques », dénonce le syndicat agricole.

La CR invite également la France à « exprimer clairement son opposition » au Ceta, le traité commercial entre UE et Canada qu'elle qualifie de « cheval de Troie du Tafta ». « Ses impacts sur le secteur agricole ne doivent pas être minimisés : forte déstabilisation en viande bovine, perdant-perdant en lait avec la disparition pour les Canadiens de toute stabilité économique pour tomber dans le chaos de la dérégulation comme les Européens, mépris de nos IGP »

« Nous appelons Mathias Fekl à poser les jalons de nouvelles règles pour notre avenir : régulation et reconnaissance d’une exception pour les produits agricoles dans le cadre du commerce international », conclut la CR.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous