Vœux 2017 La FNSEA veut porter le débat agricole à la Présidentielle 2017

Terre-net Média

Comme elle l’avait annoncé en décembre dernier, la FNSEA, avec le Conseil de l’agriculture française, invitera les candidats à la Présidentielle 2017 à un grand oral agricole au lendemain de son congrès électif à Brest, fin mars 2017. Un congrès au cours duquel le syndicat publiera son rapport d’orientation consacré à l’Europe et à la réforme de la Pac.

Xavier beulin le 5 janvier 2017 lors de la présentation des voeux de la FNSEA à la presse.Xavier Beulin le 5 janvier 2017 lors de la présentation des vœux de la FNSEA à la presse. (©Terre-net Média)

« La primaire de la droite et du centre a été une grande déception. L’agriculture, qui pourtant connait d’importantes difficultés, n’a pas été abordée par les candidats. » Lors de ses vœux à la presse jeudi 5 janvier 2017, le président de la FNSEA Xavier Beulin n’espère guère que les candidats de la primaire de la gauche, qui se départageront fin janvier, parlent davantage des problèmes du secteur agricole. 

Alors comme le syndicat l’avait annoncé il y a quelques semaines, la FNSEA, avec les autres membres du Caf (1), compte profiter du prochain congrès qu’elle organise du 28 au 30 mars à Brest pour faire passer aux candidats à la Présidentielle 2017 un grand oral. Comme le syndicat l’avait organisé en 2012 à Montpellier.

« J’espère qu’un maximum de candidats fera le déplacement. » Le syndicat veut « imprimer ses positions » et laisser les candidats s’exprimer sur l’agriculture, « pour tracer des perspectives ». « C’est ce que j’appelle modestement la troisième voie pour un pacte de confiance entre tous les acteurs », a expliqué Xavier Beulin, faisant au passage la promotion de son livre Notre agriculture est en danger. Ce qu’il faut faire, sorti le 3 janvier.

Et parmi les interlocuteurs actuels du syndicat, son président cite volontiers Manuel Valls et son successeur Bernard Cazeneuve mais pas le ministre de l’Agriculture.

Avant le grand oral des candidats à la Présidentielle 2017, les représentants de la FNSEA devront renouveler leur équipe nationale. « J’annoncerai fin janvier ma position », a complété Xavier Beulin sur sa probable candidature pour un nouveau mandat.

« Le verdissement ne peut pas être une fin en soi »

La FNSEA profitera aussi de son congrès pour sortir un rapport d’orientation consacré cette année à l’Europe. « Ce n’est pas le moment de déconstruire l’Europe. Et concernant la Pac, le verdissement ne peut pas être une fin en soi. Nous ferons des propositions fin mars.

Avant ce congrès annuel, le syndicat doit encore faire pression pour faire appliquer le plan de consolidation et de financement des exploitations, présenté par Manuel Valls le 4 octobre dernier. « Nous ne sommes pas satisfaits. La cautionnement public par BPIFrance ne fonctionne pas. J'ai demandé au Premier ministre de prendre acte de ce dysfonctionnement. »

Si les importantes difficultés du monde agricole semblent peu intéresser les candidats aux primaires, le salon de l’agriculture qui se tiendra fin février à Paris doit constituer, selon la FNSEA, une vitrine « de toutes les difficultés et de toutes les ambitions de notre agriculture ». Mais le syndicat s’inquiète de la montée de la frange extrémiste du mouvement vegan, Xavier Beulin n’hésitant pas à faire le lien entre ce mouvement et « l’incendie criminel » de la ferme des 1 000 veaux dans la Creuse.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous