Primaire de droite Une finale Le Maire - Juppé pour les agriculteurs, Sarkozy en chute libre

Terre-net Média

Pour la primaire de droite, les agriculteurs préfèrent largement Bruno Le Maire et Alain Juppé.

Sondage sur les candidats préférés des agriculteurs comparativement à ceux de l'ensemble des Français Sondage sur les candidats préférés des agriculteurs comparativement à ceux de l'ensemble des Français (©Terre-net Média)  

B runo Le Maire et Alain Juppé sont les candidats préférés du monde paysan pour représenter « Les Républicains » (LR, ex-UMP) à la présidentielle de 2017, selon le baromètre agricole Terre-net BVA (1). François Fillon arrive loin derrière. Il précède un Nicolas Sarkozy dont la cote est en chute libre, à moins de 10 %. Faut-il y voir la déception des agriculteurs envers l’ancien chef de l’État et le bon souvenir qu’ils gardent de l’ancien ministre de l’agriculture ? Sans doute.

Chez les Français sympathisants de toute la droite, du centre et de l’extrême-droite (Les Républicains, Debout la France, UDI, Modem, FN), les personnalités politiques favorites sont Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire n’arrivant qu’en 4e position derrière François Fillon (2). Ceci à un an de la primaire de droite, prévue les 20 et 27 novembre 2016.

Un an avant le vote

Attention toutefois, il peut y avoir une différence entre le candidat que l’on préfère et celui pour lequel on vote. On l’a vu par le passé, par exemple à la présidentielle de 2002 ou avec François Bayrou. Et c’est sans doute encore plus vrai pour les primaires. Tant de sondages et de médias annoncent une finale Juppé-Sarkozy que des électeurs pourraient se positionner selon cette idée. Les uns pourraient choisir entre les deux hommes dès le premier tour ; les autres, au contraire, pourraient se disperser au premier tour en vue d’un choix au second.

Mais il reste un an avant l’élection. Beaucoup de choses peuvent encore se passer. C’est pourquoi le baromètre agricole Terre-net BVA n’indique pas des intentions de vote mais des candidats préférés. La question posée était : "Parmi les personnalités suivantes, laquelle préférez-vous voir représenter Les Républicains (ex-UMP) à l’élection présidentielle de 2017 ?"

À prendre avec des pincettes

D’autant que la fiabilité des sondages actuels sur les intentions de vote aux primaires n’est pas certaine. Qui se présentera réellement ? Comment savoir qui ira voter ? Quelle sera la participation de la droite et du centre ? Et le poids des votants de gauche ou du Front national (qui, d’après les enquêtes, privilégieraient Alain Juppé pour les sympathisants de gauche et Nicolas Sarkozy pour ceux du FN) ? Les sondages sont-ils fiables, puisqu’il n’y a jamais eu de primaire à droite ? Ils sont « parfaitement bidons », lance le politologue Thomas Guénolé lors d’une interview parue dans Le Figaro. Pour lui, « le jeu est très ouvert ».

Dans ce contexte, le vote de chaque catégorie d’électeurs sera déterminant pour le résultat final. Et si les sondages sont à prendre avec des pincettes à l’échelle nationale, ils peuvent donner de réelles informations sur les préférences des uns et des autres. Concernant les agriculteurs , une chose est sûre, quel que soit leur vote final : à ce jour, Bruno Le Maire et Alain Juppé sont sans conteste leurs favoris.

Bruno Le Maire à Villefranche-sur-Saône le 10 septembre 2015 Le travail de Bruno Le Maire au ministère de l'agriculture entre 2009 et 2012 puis son score à l’élection à la présidence de l’ex-Ump et sa campagne de terrain ont renforcé son image d’homme d’Etat auprès des agriculteurs. (©Eddy Duluc Brunolemaire.fr)  

(1) Sondage réalisé du 1er au 20 octobre 2015 par internet, auprès d’un échantillon de 427 agriculteurs professionnels connectés, âgés de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : région et orientation principale de l’exploitation (grandes cultures/polyculture-élevage/autres : viticulture-arboriculture maraîchage). Source : RGA 2010. (2) Sondage BVA réalisé par internet du 8 au 9 octobre 2015 auprès d’un échantillon de 1 017 Français, représentatif de la population nationale âgée de 18 ans et plus.
© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous