Accueil  Dossier Herbicides 2011

Basf Narak, antidicot de post-levée à large spectre

Narak de Basf s’attaque aux adventices des céréales en sortie d’hiver. Antidicotylédones à large spectre, il est efficace sur les mauvaises herbes traditionnelles des blés, orge et seigle et triticale semés à l’automne.

Narak désherbe en sortie d'hiver.
Narak désherbe en sortie d'hiver. (© Basf)

Narak est un herbicide antidicotylédones de post-levée des céréales d’hiver (blé tendre d’hiver, blé dur d’hiver, orge d’hiver, seigle d’hiver et triticale), associant picolinafen et tritosulfuron. Efficace sur la plupart des dicotylédones fréquentes en céréales d’hiver, comme les matricaires, les véroniques, les pensées, la stellaire, le gaillet, Narak présente une bonne sélectivité. Herbicide principalement foliaire, Narak doit être appliqué, à 0,15 kg/ha, en sortie d’hiver, à partir du stade tallage de la céréale, jusqu’au stade épi 1 cm.

 

 

L'avis d'Arvalis-Institut du végétal

« D’une manière générale, la meilleure efficacité est obtenue sur des adventices au stade jeune (entre cotylédons et 6-8 feuilles) et en condition de pousse active. Narak peut être utilisé en mélange avec d’autres herbicides complémentaires. Il possède une restriction d’utilisation à une application tous les deux ans. En fonction des adventices visées, Narak supporte plus ou moins la modulation de dose. Ainsi, sur capselles, céraistes, lamier pourpre, matricaires, pensées, véroniques (à l’exception de la feuille de lierre) et stellaires, Narak est souple d’emploi. Dès 0,1 kg/ha, ces adventices sont correctement contrôlées. Sur coquelicots, gaillet, alchémilles, jeunes géraniums et crucifères au sens large, la dose de 0,12 kg/ha est la limite basse. Des variabilités d’efficacités sont à attendre sur ces adventices. Enfin, sur géraniums développés et bleuets, Narak n’est pas satisfaisant, même à 0,15 kg/ha. En situations classiques, Narak atteint une efficacité satisfaisante sur les principales dicotylédones rencontrées. Dans les zones concernées par les problèmes de coquelicots, gaillet et géraniums, on préférera d’autres spécialités plus robustes. »

 

dossier herbicides 2011

MC - Terre-net Média

Leçons de campagne - Un nécessaire retour aux programmes de désherbage
Nufarm - Alliance WG, antidicots céréales qui associe metsulfuron et diflufenicanil