Marché Physique - Cours du 19/12/2014

Place - Qualité Dernier cours Cours précédent Variation Cours année
précédente
Graphique
Rouen(Rendu) - Standard 19/12/2014
192 €/T
18/12/2014
191 €/T
variation 1 €/T 20/12/2013
202 €/T
Voir le graphique
 

Marché à terme - Cours de clotûre en €/T du 18/12/2014

Echéance Fermeture
Janvier 2015 200,25 €/T
Mars 2015 201,25 €/T
Mai 2015 200,25 €/T
Septembre 2015 197 €/T
Décembre 2015 196,75 €/T

Analyse hebdomadaire du 15/12/2014

Reprise haussière Les cours du blé tendre ont nettement rebondi, en fin de semaine 50 (185 euros/t, en rendu Rouen), en raison des inquiétudes des opérateurs concernant une possible réduction des exportations Russes. Et si cela devait se confirmer, de nouvelles hausses de prix ne sont pas à écarter, la Russie étant l'un des premiers exportateurs mondiaux de blé. Côté européen, les exportations européennes se sont montrées plus limitées, en semaine 50 (344.000 t de certificats à l'exportation octroyées par Bruxelles). À noter que pour la prochaine campagne, le Coceral a revu à la hausse ses estimations de la production européenne, à 145,5 Mt (+2,4 Mt).


Marché de Chicago - Blé tendre

Tendance des prix Par rapport à la semaine précédente A court terme A long terme
Blé tendre

Les annonces des autorités russes font à nouveau l'actualité cette semaine. En effet, le ministre de l'Agriculture russe a annoncé vendredi que, mis à part un embargo, toutes les options étaient envisageables pour réduire les exportations du pays. Les cours du blé à Chicago ont donc regagné leurs niveaux hauts de la semaine précédente. Par ailleurs, les conditions climatiques restent à surveiller en mer Noire alors que les températures se sont quelque peu réchauffées faisant fondre par endroits la neige. Aux Etats-Unis également, les températures s'affichent proches des 10°C sur les zones de production de blé permettant aux risques de s'atténuer sur la prochaine campagne. Selon l'USDA, les surfaces de blé devraient atteindre 1.38 Macres pour 2015.
Du côté de la demande internationale, les ventes à l'export hebdomadaires de blé US sont toujours faibles mais ressortent dans les attentes des opérateurs autour de 442 000t. Les Etats-Unis sont toujours peu compétitifs à l'export, ils n'ont d'ailleurs pas participé à l'appel d'offres de l'Egypte jeudi, mais continuent de charger pour les clients permanents comme le Japon notamment.
Sur l'ancienne campagne, l'USDA a augmenté le stock mondial de report de 2 Mt à 194 Mt à la suite de la réévaluation à la hausse de la production canadienne. La production US est, elle, inchangée, l'impact baissier du rapport a conduit les prix du blé à Chicago à venir tester le support des 5.80$/bu sur l'échéance Mars 2015. Néanmoins, le regain d'incertitudes concernant les exports russes a renvoyé les cours du blé sur leur résistance des 6.10$/bu. Les annonces russes resteront à surveiller dans les prochains jours, et pourraient permettre aux prix de venir chercher les niveaux de 6.20$/bu sur l'échéance rapprochée du CBOT.

Blé -- Clôture du 12 Décembre 2014
Mars 2015 : 6.065 USD/boisseau +12.5 cents
Mai 2015 : 6.0875 USD/boisseau +9.75 cents
Juillet 2015 : 6.0775 USD/boisseau +5.5 cents
Septembre 2015 : 6.1575 USD/boisseau +5.75 cents
Décembre 2015 : 6.27 USD/boisseau +6.5 cents