Marché Physique - Cours du 17/09/2014

Place - Qualité Dernier cours Cours précédent Variation Cours année
précédente
Graphique
Rouen(Rendu) - Standard 17/09/2014
161 €/T
16/09/2014
160 €/T
variation 1 €/T 18/09/2013
183 €/T
Voir le graphique
 

Marché à terme - Cours de clotûre en €/T du 16/09/2014

Echéance Fermeture
Novembre 2014 162 €/T
Janvier 2015 166 €/T
Mars 2015 167,75 €/T
Mai 2015 169,25 €/T
Septembre 2015 173,75 €/T

Analyse hebdomadaire du 15/09/2014

Des cours en baisse La pression s'est accentuée sur les marchés physiques —160 euros/t, en rendu Rouen—, en semaine 37, sous l'effet de la publication du rapport de l'Usda. Celui-ci a confirmé la hausse des prévisions de stocks de fin de campagne 2014-15 (196,4 Mt), du fait notamment de la progression de la production européenne (151 Mt) et d'Ukraine (24 Mt). En revanche, les prévisions d'exportations européennes ont été revues à la hausse (+1 Mt à 26 Mt). La compétitivité du blé français tend en effet à s'améliorer, avec la baisse des cours et de la parité euro/dollar. Ainsi, l'Égypte a acheté 60.000 t de blé français, lors de son dernier appel d'offres. Cette reprise de la compétitivité française et certains risques de gelées enregistrés en Australie et au Canada ne devraient pas suffire à occulter la lourdeur des marchés français, européens et mondiaux. Dans ces conditions la pression baissière sur les prix ne devrait pas se démentir, dans les jours à venir.


Marché de Chicago - Blé tendre

Tendance des prix Par rapport à la semaine précédente A court terme A long terme
Blé tendre

La semaine a été principalement animée par la publication du rapport de l'USDA qui est venue confirmer les prévisions d'une récolte abondante aux USA entraînant les prix de l'échéance rapprochée du blé Chicago en baisse sur des niveaux jamais vu depuis plus de 4 ans, avec un passage en séance sous le seuil psychologique des 5 $/boisseau. Les estimations de stocks de fin de campagne aux Etats-Unis ont été revues à la hausse, conséquence d'une révision à la baisse des exportations du pays. Le bilan américain est donc toujours très lourd tirant les prix vers le bas. Seules les inquiétudes sur la météo au Canada et dans le nord des Etats-Unis sont de nature à limiter la baisse des prix. En effet, les intempéries dans la région du Saskatchewan, pourraient affecter la qualité des récoltes et ainsi limiter un peu plus la disponibilité de blé meunier déjà bien diminuée à cause de problèmes rencontrés Europe et notamment en France. Les cours du blé américain sont donc soumis à une pression baissière du fait du lourd bilan mais les problèmes de disponibilités de blé meunier pourraient soutenir les prix notamment sur les marchés à terme de Kansas City et de Minneapolis. Blé -- Clôture du 12 Septembre 2014
Décembre 2014 : 5.025 USD/boisseau -32.75 cents
Mars 2015 : 5.2 USD/boisseau -33 cents
Mai 2015 : 5.3075 USD/boisseau -34 cents
Juillet 2015 : 5.39 USD/boisseau -34.5 cents
Septembre 2015 : 5.5 USD/boisseau -34.5 cents