Marché Physique - Cours du 22/07/2014

Place - Qualité Dernier cours Cours précédent Variation Cours année
précédente
Graphique
Rouen(Rendu) - Standard 22/07/2014
174 €/T
21/07/2014
176 €/T
variation -2 €/T 23/07/2013
190 €/T
Voir le graphique
 

Marché à terme - Cours de clotûre en €/T du 21/07/2014

Echéance Fermeture
Novembre 2014 176,25 €/T
Janvier 2015 176,5 €/T
Mars 2015 177,25 €/T
Mai 2015 178,5 €/T
Septembre 2015 185 €/T

Analyse hebdomadaire du 21/07/2014

Repli La hausse des prix enregistrée sur les marchés, suite au crash d'un avion de la Malaysian Airlines en Ukraine, aura été de courte durée. Les opérateurs demeurent en effet focalisés sur les très bonnes conditions climatiques enregistrées dans l'hémisphère Nord, ce qui pèse sur la tendance. Ainsi, les rendements enregistrés dans le sud de la Russie et aux États-Unis sont supérieurs aux attentes. En France, d'après FranceAgriMer, la récolte de blé était avancée à hauteur de 5 %, en fin de semaine dernière, contre 2 % l'an dernier. Une progression néanmoins ralentie par les pluies du week-end. Et le niveau qualitatif reste sujet à caution, les pluies du début du mois de juillet étant à l'origine d'un taux de grains germés supérieurs à 2 % dans certaines régions, toujours d'après FranceAgriMer. De même, en Allemagne, les premières moissons affichent un taux de protéine inférieure à la normale.


Marché de Chicago - Blé tendre

Tendance des prix Par rapport à la semaine précédente A court terme A long terme
Blé tendre

Blé -- Clôture du 18 Juillet 2014
Septembre 2014 : 5.3225 USD/boisseau -19 cents
Décembre 2014 : 5.5625 USD/boisseau -18.75 cents
Mars 2015 : 5.7775 USD/boisseau -19.75 cents
Mai 2015 : 5.9275 USD/boisseau -20.25 cents
Juillet 2015 : 6.05 USD/boisseau -19.25 cents

Le blé tendre accuse un nouveau repli sur le CBOT. Les bons chiffres des rendements sur les blés d'hiver récemment coupés conduisent à alourdir les disponibilités à court terme. Néanmoins, bien que les fondamentaux s'alourdissent comme annoncés par le rapport de l'USDA de la semaine précédente, les prix ont surtout montré un violent mouvement de hausse en cours de séance jeudi rendu possible par le retour des fonds aux achats. L'annonce d'un crash d'un avion de ligne en Ukraine en pleine région séparatiste a ainsi offert une vive reprise à la hausse des prix. Les fonds ont pris cet évènement comme prétexte pour couvrir les nombreuses opérations de ventes faites et favorisant des prises de profit. La détente a ensuite rapidement dominé conduisant les prix a retrouvé des niveaux au plus bas de l'année dans un contexte toujours baissier.