Bienvenue, Invité Rechercher | Sujets Actifs | Connexion | Inscription
Crise du lait Options
Sujet Précédent · Sujet Suivant
ZABAR
Envoyé le: Saturday, November 30, 2013 7:21:17 PM Signaler abus


Rang: Accro au forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 8/14/2007
Messages: 1,106
WARO a écrit:
 S
  Alors  , ZABAR  , il faudrait que tu révises tes idées simplistes  propagées par ton éducation et ton milieu ... 


Tu as le droit d 'être de gauche mais cela ne te rend pas plus intelligent pour autant et tes idées et ceux de ton bord ne sont pas non plus  brillante ou même intelligente ..... Cependant pour revenir à la vidéo , je te renvoie ton commentaire parce-que si pour toi si c 'est cela la base de ton éducation ben t 'as pas de bol   .......... sans rancune 
micky49
Envoyé le: Monday, December 02, 2013 6:48:36 AM Signaler abus

Rang: Accro au forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 2/28/2006
Messages: 1,038
Région: Pays-de-la-Loire
Zabar, se n'est pas une question de sensibilité politique mais de lutte d'influence , et notamment des GMS ..... l'argent va a l'argent... a nous d'exiger des politiques que le cadre reglementaire rétablisse un rapport de force équilibré.....

Complété le 02/12/2013 à 06:51 :

les indus ne sont pas beaucoup mieux mais sans comparaison en matiére de position stratégique.... le seul  problème c'est que la mayonnaise n'a jamais réllement pris entre production et transformation.....
bliss bzh
Envoyé le: Monday, December 02, 2013 7:03:00 AM Signaler abus

Rang: Passionné
Groupes: Membre

Inscrit le: 12/11/2011
Messages: 609
micky49 a écrit:
Zabar, se n'est pas une question de sensibilité politique mais de lutte d'influence , et notamment des GMS ..... l'argent va a l'argent... a nous d'exiger des politiques que le cadre reglementaire rétablisse un rapport de force équilibré.....

Complété le 02/12/2013 à 06:51 :

les indus ne sont pas beaucoup mieux mais sans comparaison en matiére de position stratégique.... le seul  problème c'est que la mayonnaise n'a jamais réllement pris entre production et transformation.....


vu le conflit d interet entre le maillon production et transformation a mayonnaise a bien pris depuis longtemps......la mecannique est bien huilée

des administrateurs coops fede qui valident le financement de leurs syndicats via les conventions.... c est les vases communiquants plus le prix payé aux producteurs est bas plus il reste de pognon pour les conventions!

la (interdit) syndicale fede-coop est là pour s entretenir et canaliser la base!!!!!!! c est une belle mayonnaise!
titian
Envoyé le: Tuesday, December 03, 2013 7:59:10 PM Signaler abus


Rang: Pro du forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 9/20/2006
Messages: 4,838
Région: Aquitaine, Béarn
Merci à ce journaliste : c'est bien une simple provocation !
Mais pourquoi donc s'en passer, puisque on est décomplexé !



        http://blog.lefigaro.fr/agriculture/2013/12/les-prix-du-lait-battent-un-re.html




Surtout en plus quand le prix du lait s'établit à 335€ pour l'année 2013 !
micky49
Envoyé le: Wednesday, December 04, 2013 8:15:54 AM Signaler abus

Rang: Accro au forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 2/28/2006
Messages: 1,038
Région: Pays-de-la-Loire
titian,  l'année 2013 se termine e 31/12  la compta un plus tard, les recours encore après.... mis bon , visiblement  pour se qui te conserne tu a déjà pris acte du dictat des industriels et semble 'y plier....
titian
Envoyé le: Wednesday, December 04, 2013 9:54:36 AM Signaler abus


Rang: Pro du forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 9/20/2006
Messages: 4,838
Région: Aquitaine, Béarn
Le prix de base moyen de l'année 2013 ça fait + de 3 mois qu'on le connais dans ma boutique aboutis avant mariage.
Et contrairement à toi, j'ai aussi pris acte de la comédie et simple jeu de rôle de nos "représentants" que tu semble tant affectionnés.


@lm
Envoyé le: Thursday, December 05, 2013 4:01:02 AM Signaler abus


Rang: Grand Manitou
Groupes: Membre

Inscrit le: 2/27/2005
Messages: 6,202
Région: Kreiz Breizh BZH
micky49 a écrit:
titian,  l'année 2013 se termine e 31/12  la compta un plus tard, les recours encore après.... mis bon , visiblement  pour se qui te conserne tu a déjà pris acte du dictat des industriels et semble 'y plier....


T'es de sortie demain ?

http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/lait-les-producteurs-reclament-un-juste-prix-fnpl-fnsea-ja-81100.html

Complété le 05/12/2013 à 09:34 :



Toujours l'autosatisfaction "filiale", http://blogs.lesechos.fr/david-barroux/si-le-lait-flambe-est-ce-parce-qu-on-manque-de-vaches-a13880.html
nonodumorbihan
Envoyé le: Thursday, December 05, 2013 8:21:15 PM Signaler abus

Rang: Motivé
Groupes: Membre

Inscrit le: 4/4/2010
Messages: 169
hé @lm, tu ne dors jamais, terre net te tracasse, lol pour rire
pv 53
Envoyé le: Thursday, December 05, 2013 9:41:29 PM Signaler abus


Rang: Grand Manitou
Groupes: Membre

Inscrit le: 11/22/2008
Messages: 6,082
Région: pays de la loire loin du centre ville
entre2o
Envoyé le: Thursday, December 05, 2013 10:29:33 PM Signaler abus

Rang: Accro au forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 12/13/2010
Messages: 1,030
c bon maintenant , on peut fermer le topic
pv 53
Envoyé le: Friday, December 06, 2013 9:51:34 AM Signaler abus


Rang: Grand Manitou
Groupes: Membre

Inscrit le: 11/22/2008
Messages: 6,082
Région: pays de la loire loin du centre ville
entre2o a écrit:
c bon maintenant , on peut fermer le topic
Williams said the big question facing the market was whether elevated prices were a temporary phenomenon, or something more structural ??
@lm
Envoyé le: Thursday, December 12, 2013 7:10:57 AM Signaler abus


Rang: Grand Manitou
Groupes: Membre

Inscrit le: 2/27/2005
Messages: 6,202
Région: Kreiz Breizh BZH
la fin de la crise le père Noël avant l'heure.


" Les acteurs de la filière laitière et la distribution ont rendez-vous autour d’une même table, jeudi 12 décembre. ............... "

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/12/11/avec-la-fin-des-quotas-la-bataille-du-prix-du-lait-reste-vive_3529151_3234.html


 

Complété le 12/12/2013 à 09:12 :



.............. avec la caution aboutie .


http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/lait-la-fncl-appelle-a-des-relations-commerciales-responsables-81523.html
chatodin
Envoyé le: Thursday, December 12, 2013 2:43:43 PM Signaler abus


Rang: Pro du forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 11/28/2008
Messages: 3,383
@lm a écrit:
la fin de la crise le père Noël avant l'heure.


" Les acteurs de la filière laitière et la distribution ont rendez-vous autour d’une même table, jeudi 12 décembre. ............... "



 

.............. avec la caution aboutie .


http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/lait-la-fncl-appelle-a-des-relations-commerciales-responsables-81523.html



Autoflagellation ou humour noir ???
CARTER22
Envoyé le: Thursday, December 12, 2013 4:02:30 PM Signaler abus

Rang: Accro au forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 2/3/2011
Messages: 2,414
Vers un nouveau record en 2014 pour le prix du lait, dopé par la demande mondiale
Publié le 03/12/2013 à 23H01
 
PARIS,  03 déc 2013 (AFP) - Le prix du lait termine sur un record historique une année qui avait bien mal commencé et devrait de nouveau crever le plafond en 2014, stimulé par une demande mondiale qui parait sans limite, selon les industriels.
Pour 2013 (de janvier à mars), le prix moyen s'établit à 341 euros pour 1.000 litres en moyenne, record absolu après les 336 euros/1.000 l de 2008, a annoncé mardi la Fédération nationale de l'industrie laitière (Fnil) citant FranceAgriMer, soit une hausse de 7,33% par rapport à la même période 2012.
"On va certainement battre encore un record l'an prochain", assure l'économiste de la Fnil Gérard Calbrix, citant les demandes toujours croissantes de la Chine et de l'Asie en général, du Moyen-Orient et des pays émergents dans leur ensemble.  
"La Chine, déjà le premier importateur de poudre de lait entier, a annoncé une nouvelle augmentation de ses achats de 30% pour 2014. Tous les indicateurs sont en hausse, tous les émergents augmentent leurs importations de façon considérable", affirme-t-il.  
Janvier avait pourtant tellement mal démarré pour les producteurs français, avec des prix plafonnés à 323, puis 324 euros les 1.000 litres et qui encaissaient une nouvelle baisse à 312 euros en mars, au moment du Salon de l'Agriculture.
Dans le même temps, les cours mondiaux s'envolaient en raison de la sécheresse en Nouvelle-Zélande, un des acteurs majeurs du secteur et surtout premier fournisseur de la Chine. La France, elle, restait déconnectée et il a fallu l'intervention d'un médiateur nommé par le gouvernement pour fixer une revalorisation de 25 euros/1.000 l en avril. Jusqu'au pic de juillet à 369 euros/1.000 (et encore 359 euros en octobre).
"Les prix mondiaux ont commencé à bondir brutalement en mars, mais en France ils ont suivi avec un décalage à partir de juin", explique M. Calbrix qui fait aussi valoir que cette flambée a concerné en priorité le beurre (+23%) et surtout les poudres de lait écrémé (+36%) et entier (+47%), selon les chiffres du ministère américain de l'Agriculture (USDA). Ces produits ne représentent que 30% des ventes françaises.
Le lait se comporte donc a contrario d'autres matières premières agricoles comme les céréales, le soja, le café ou les huiles, en baisse cette année.  
 
'Tout le monde cherche de la poudre'
 
C'est que la soif et l'appétit pour le lait et les produits laitiers ne cessent de croître: outre la demande chinoise, celle de la Russie a progressé de 41% pour la poudre de lait écrémé et de 31% pour le beurre, selon la Fnil. "Pour les fromages, les importations russes augmentent de 7%, celles du Japon de 4% et celles du Mexique de 14%".  
La Chine à elle seule a acheté de janvier à octobre 388.000 tonnes de poudre grasse contre 303.000 en 2012 sur la même période: 80.000 tonnes de plus, c'est 800 millions de litres de lait" calcule-t-il. Mais c'est toute l'Asie qui est en demande, de l'Indonésie au Pakistan. Ainsi que le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord, le Mexique et le Venezuela.
"L'Algérie, un des plus gros acheteurs du monde, a lancé un appel d'offres il y a un mois pour 35.000 tonnes de poudre de lait à livrer dans les trois mois, mais tout ce qui est fabriqué est déjà réservé pour les cinq mois à venir. Tout le monde cherche de la poudre", affirme M. Calbrix.  
Cette pénurie de fait contribuera encore à faire grimper les prix, parie-t-il.
Les producteurs de lait espèrent en tirer partie lors de la prochaine réunion de concertation avec la filière le 12 décembre. Ils ont déjà réclamé "au moins un maintien des prix du lait en France à un même niveau que celui de 2013", selon Thierry Roquefeuil, président de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL).  
Producteurs et industriels sont déjà engagés dans un bras de fer terrible avec la grande distribution: "un rapport de force pur et dur", estime M. Calbrix qui regrette "la difficulté de valoriser les produits en France" quand le marché mondial lui tend les bras.  
La France produit 24 milliards de litres de lait, transformés dans 700 usines - soit 57.000 emplois pour l'industrie laitière.  


 

 

Complété le 12/12/2013 à 16:10 :

de qui se moque ton  MR Roquefeuil   franchement démoralisant simplement espérer le maintient  du prix
chatodin
Envoyé le: Thursday, December 12, 2013 5:15:38 PM Signaler abus


Rang: Pro du forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 11/28/2008
Messages: 3,383
Il aura voulu dire le maintien à + 20 ! ?
Ou + 25 si il demande aux entreprises de remettre au pot le solde de leurs prévisons de 2013 non utilisé en raison de sodio- lactalite abroutie...
Ou peut-être le maintien au niveau de décembre 2013 ? ...


Mais la réunion est terminée. Ils sont tous d'accord et la FNCL ne dénoncera plus en public les offensives sur le prix de ses adhérents , c'est juré. En compensation, les distributeurs s'engagent à avoir une pensée pour les producteurs avant de signer. Encore une table ronde qui résoud rapidement la crise.
On peut fermer le sujet, la crise est derrière nous !
 D'ailleurs, on l'a fêtée la semaine dernière !
2013, année des records
 ....mais de quoi ??

Complété le 12/12/2013 à 17:17 :

Inls ne sont pas myopes à TN. C'est Loïc qui est radin et économise le "papier"
relais
Envoyé le: Thursday, December 12, 2013 5:22:40 PM Signaler abus

Rang: Accro au forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 11/18/2010
Messages: 1,632
qui a écrit ce papier torchon. UNE HONTE
que font les syndicats qui ont progressé dans les zones d'élevage et qui semblaient être un signe d'espérance pour les éleveurs ,une double honte à la CR et la conf .puisque les autres dit  majoritaires sont pourris d'après tout ce je vois et lis.
regardez les nantis qui font grève ce jour et qui empêchent les autres de bosser (sncf et la poste ) eux savent se faire écouter et garder leur privilèges
 
@lm
Envoyé le: Thursday, December 12, 2013 6:33:16 PM Signaler abus


Rang: Grand Manitou
Groupes: Membre

Inscrit le: 2/27/2005
Messages: 6,202
Région: Kreiz Breizh BZH


Optimisez que l'on vous dit, optimisez, optimisez, comment faudra t'il vous le dire pour que cela rentre.

http://www.web-agri.fr/conduite-elevage/economie-gestion/article/les-leviers-benefiques-a-l-environnement-comme-a-l-ebe-1181-96396.html

et c'est bon pour la planète, vous n'avez plus aucune excuse.
C'en est indécent a vouloir "optimiser" votre prix de vente, comment une idée aussi saugrenue a t'elle pu vous effleurer.


 

Complété le 12/12/2013 à 19:05 :



Dairyman, source :


http://idele.fr/recherche/publication/idelesolr/recommends/une-formidable-conclusion-pour-le-projet-dairyman.html
padel50
Envoyé le: Thursday, December 12, 2013 6:44:13 PM Signaler abus


Rang: Pro du forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 11/17/2011
Messages: 4,047
Prix du lait
Ce jeudi, une rencontre pour prendre date
Publié le jeudi 12 décembre 2013 - 18h33
0  0 0 0 0
    • agrandirla taille du texte
    • reduire la taille du texte
    • imprimer
 
Le 12 décembre, tous les maillons de la filière laitière se sont retrouvés au siège de l'interprofession : FNPL (fédération nationale des producteurs de lait - FNSEA), Confédération paysanne, OPL (organisation des producteurs de lait - Coordination rurale), FNCL (fédération des coopératives laitières), Fnil (industriels privés) et les enseignes de la grande distribution.
Aucun engagement concret n'en est sorti à court terme, les interlocuteurs « prenant date » pour des rencontres régulières à partir de 2014 : fin février, fin juin et fin octobre.
 
« Nous devons travailler sur la valeur ajoutée et son partage », explique André Bonnard, de la FNPL.
 
A court terme, tout le monde a convenu que pour 2013, la base de calcul a intégré la médiation. Reste à traduire ce constat dans les contrats et les prix du lait : il manque 5 à 10 euros/1000l chez certains industriels...
 
La Confédération paysanne a réitéré la nécessité de « prendre en compte dans les contrats (producteurs/transformateurs et transformateurs/distributeurs) les coûts de production », a expliqué Laurent Leray. Le syndicat estime également que les transformateurs ne doivent pas s'exonérer de leur responsabilité sur ce sujet.

En savoir plus sur http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/prix-du-lait-ce-jeudi-une-rencontre-pour-prendre-date-81576.html#ebxeTIyXxdfwToEe.99



 

Complété le 12/12/2013 à 18:46 :

toujours et encore une réunion pour décider de refaire d'autres réunions , ça va bien avancer  
pop56
Envoyé le: Thursday, December 12, 2013 8:24:56 PM Signaler abus

Rang: Accro au forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 12/29/2008
Messages: 1,264
Région: bertagne
cela a l'air de t'énervé padel maintenant pour moi ca me fait plutot rire
 
relais
Envoyé le: Thursday, December 12, 2013 8:31:09 PM Signaler abus

Rang: Accro au forum
Groupes: Membre

Inscrit le: 11/18/2010
Messages: 1,632
moi je rigole pas ,le syndrome de la réunionite ,on peut changer les hommes mais ils prennent vite gout aux indemnités et autres .
c'est comme de répondre à une question même des plus simple par une litanie de mots ou même l'interrogé s'y perd  ,alors que le mot oui ou non suffit amplement
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
arnaudjo, invite


Aller au forum