Nouvelles technologies Pilotez un tracteur du bout des doigts, c’est possible chez Massey Ferguson

Terre-net Média

Massey Ferguson a dévoilé la 5e génération de son terminal Datatronic à l'occasion du Sima 2017. 30 ans après le lancement de la première version, le terminal électronique embarque toujours plus de technologies et gagne en simplicité et en ergonomie. Tactile et conçu comme une tablette ou un smartphone, il est accessible à tous les agriculteurs, férus de technologie ou non. Gérer les fonctions du tracteur, le guidage GPS, la télémétrie, l’enregistrement de données, la cartographie ou encore les fonctions Isobus, désormais, c'est un jeu d'enfant !

La 5e génération du Datatronic de Massey-FergusonSimple comme un smartphone, le Datatronic 5 pilote les fonctions du tracteur du bout des doigts. (©Massey-Ferguson)

En 1986, Massey Ferguson était le premier constructeur de tracteurs à embarquer des composants électroniques à bord grâce à l'arrivée du Datatronic sur le MF 3600. 30 ans plus tard, au Sima 2017, la marque lance la 5e génération du terminal Datatronic 5. Grâce à elle, l'opérateur pilote désormais toutes les fonctions de sa machine du bout des doigts.

Pour cela, il dispose d'un écran de 9 pouces, tactile et en couleur. Selon la marque, il est aussi simple à utiliser qu’une tablette ou un smartphone. Résultat : cet instrument est intuitif, ergonomique et surtout très simple à utiliser. 

Les fenêtres défilent d'un glissement de doigt

Quatre fenêtres, dont la carte GPS, la page d’accueil, la caméra et l’Isobus, défilent en glissant un doigt à droite ou à gauche de l'écran. L’affichage est clair et épuré, facilitant ainsi les réglages. L’utilisateur a juste à cliquer sur l’hydraulique, la transmission, le moteur ou le relevage pour régler les fonctions liées à chaque organe. Idem pour gérer les manœuvres en bout de champ.

Le système est installé de série sur la nouvelle gamme MF 8700. L’interface est compatible Isobus et permet au conducteur de contrôler le tracteur et l’outil via le même terminal. Un écran supplémentaire peut même être installé (en option) pour afficher clairement les informations importantes liées au pilotage de l’ensemble tracteur-outil. Autre avantage : la personnalisation du joystick MultiPad grâce à laquelle l'opérateur peut affecter certaines fonctions de l’outil via la fonction Auxiliaire.

Go Mode : l'autoguidage pour les novices

Côté guidage, le Go Mode garantit une prise en main simple. L’utilisateur sauvegarde la largeur de l’outil et choisit ensuite quel mode de guidage il préfère parmi : ligne A-B, A + cap, pivot central ou ligne courbe. Trois niveaux de précision existent de l’Egnos au RTK. Les utilisateurs habitués ont le choix entre trois récepteurs : GNSS, NovAtel ou Trimble.

Les niveaux de précision disponibles sont :

  • submétrique : de 15 à 30 cm entre passages et répétable à 150 cm.
  • décimétrique : ± 10 cm entre passages et répétable à ± 50 cm.
  • centimétrique : ± 2,5 cm avec une répétabilité de ± 2cm à partir d’un signal satellite ou d’une correction RTK.

Grâce à la télémétrie, le client bénéficie d’un panel complet intégrant la cartographie, la coupure de tronçons automatique, la modulation de dose, l'enregistrement de données et la gestion de flotte. Le Datatronic 5 est évolutif. Il peut être complété par des modules selon les besoins de l’exploitation.

Échange de données automatique avec le logiciel de gestion

À noter aussi le TaskDoc. La technologie collecte et enregistre les données avec précision et aide les producteurs dans leur prise de décision. La version pro géolocalise chaque donnée, puis génère automatiquement un fichier Isoxml, permettant les échanges en temps réel avec un logiciel de gestion. La fonction AgControl gère 36 sections, qu'elle coupe automatiquement pour limiter les recoupements ou le surdosage. La précision des semis ou de la fertilisation représente des économies importantes que le terminal ne néglige pas. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également