[Témoignage] Mon projet, mon avenir « J’ai créé un comparateur pour vous aider à vendre vos grains plus cher »

Terre-net Média

Avec « un marché des céréales devenu complexe et peu lucratif pour les producteurs » et constatant que ces derniers sont de plus en plus connectés, Pierre-Antoine Foreau a eu l’idée de créer le premier comparateur agricole en ligne pour vendre des céréales au meilleur prix.

Pierre-Antoine Foreau (à gauche) et Vincent Guilhem de Pothuau ont créé pour les agriculteurs le premier site de vente de céréales en ligne comparateuragricole.com.Pierre-Antoine Foreau (à gauche) et Vincent Guilhem de Pothuau ont créé pour les agriculteurs le premier site de vente de céréales en ligne comparateuragricole.com. (©Terre-net Média)

« Un jour, mon père agriculteur dans la Beauce, a acheté un déchaumeur sur internet. Je me suis alors dit que vendre en ligne ses céréales devait être la suite logique. A l’époque, je travaillais chez Beauce Productions, un négoce de pommes de terre, à la suite de mes études à l’école d’ingénieur agricole d’Angers. Mon rôle était d'animer un groupe de producteurs beaucerons et de les suivre techniquement. Je faisais déjà un double constat : d’une part, le marché des céréales est devenu complexe et peu lucratif pour les exploitations agricoles. De l’autre, les agriculteurs sont devenus ultra-connectés pour gérer leurs productions. En combinant ces deux réalités, j’ai créé le 1er avril 2016 le site ComparateurAgricole.com avec Vincent Guilhem de Pothuau. Il s’agit du premier site internet sur lequel les agriculteurs peuvent vendre leurs céréales en comparant les offres de nombreux négociants en quelques clics.

ComparateurAgricole.com est aujourd’hui le seul négoce agricole en ligne accessible à tous les agriculteurs. Les offres proposées sur le blé, l’orge, le colza et le maïs sont indexées sur les marchés des matières premières agricoles. Elles donnent un prix au départ de l’exploitation, incluant les commissions et les coûts de transport en proposant directement les critères de qualité et les quantités attendues par l’acheteur.

L’agriculteur souhaitant vendre ses céréales ne connaît pas l’acheteur final qui a fait l’offre. Je peux juste dire qu’entre 20 et 30 % des acheteurs finaux sont des négociants en céréales. Au total, nous avons une vingtaine d’acheteurs qui font des offres sur notre plateforme.

« 15 €/t de plus »

Pour l’agriculteur, nous agissons en tant que négociant. A ce titre, nous avons la certification CSA-GTP et nous sommes agréés en tant qu’organisme stockeur. Nous gérons nous-mêmes la logistique grâce à un partenariat avec un réseau de transporteurs.

Durant les six premiers mois, nous avons focalisé notre service sur les trois départements beaucerons : l’Eure-et-Loir, le Loiret et le Loir-et-Cher. Nous avons rapidement élargi notre couverture territoriale à la Seine-et-Marne et à l’Essonne. Fin décembre 2016, un total de 20 000 tonnes de grains a été commercialisé, pour un chiffre d’affaires total d’environ un million d’euros.

Les fondateurs du site ComparateurAgricole.com avec un agriculteur utilisateur de la plateforme de vente en ligne de céréales.Les fondateurs du site ComparateurAgricole.com avec un agriculteur utilisateur de la plateforme de vente en ligne de céréales. (©ComparateurAgricole.com)

Sur les cinq premiers départements couverts, 400 agriculteurs nous font confiance. Ils ont réalisé en moyenne un peu plus de deux transactions sur le site. L’un d’entre eux en a même effectué 19 ! Il y a une vraie fidélité. Un autre nous a expliqué que le site lui avait permis de gagner 15 €/t sur la vente de ses céréales par rapport à ce que lui proposaient ses acheteurs habituels.

Nous réfléchissons à la mise en place de contrats avec des prix minimums garantis.

Depuis fin décembre 2016, le site est ouvert pour toute la France, même si dans certains départements, il ne nous est pas encore possible de proposer des prix. Après avoir ouvert notre plateforme à l’achat d’engrais, les pistes d’améliorations sont nombreuses. Pour la vente de céréales, nous réfléchissons à la mise en place de contrats avec des prix minimums garantis. En matière d’achats, nous avons rencontré plusieurs acteurs en produits phytosanitaires.

Avec mon associé et les quatre personnes qui travaillent avec nous, nous sommes très confiants quant au développement de notre site. Il y a entre 100 000 et 120 000 agriculteurs et polyculteurs-éleveurs qui stockent tout ou partie de leurs céréales, pour environ 20 Mt de grains stockés à la ferme. Notre objectif est d’atteindre 50 000 t de céréales vendues en 2017. »

Chaque mois, retrouvez « Mon projet mon avenir » #MPMA, un témoignage réalisé en partenariat avec MiiMOSA, le premier site de financement participatif exclusivement dédié à l’agriculture et à l’alimentation.

Miimosa, premier site de financement participatif exclusivement dédié à l’agriculture et à l’alimentation.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également