Accueil

Marché agricole des céréales


Conseils et analyses

Les récoltes de céréales à paille se poursuivent en Europe. En France, elles tirent sur la fin et les échos de rendements remontent de très bons résultats par rapport à ceux qui étaient précédemment attendus. En Allemagne, les moissons qui s'étaient arrêtées avec l'arrivée de quelques pluies ont pu reprendre. Les récoltes d'orge d'hiver sont achevées et celle de blé comme de colza sont pour moitié terminées. Les premiers retours sont hétérogènes. Du côté du maïs, les conditions sont toujours pénalisantes en Europe. L'absence de précipitations nécessaires et suffisantes rend compliquée la floraison. Les niveaux de production sont donc revus en baisse, à l'image de l'IGC qui réduisait son estimation de production pour l'Europe. Néanmoins, à l'échelle mondiale, les risques diminuent sur la Corn Belt américaine tout comme au Canada où il a plu cette semaine. Mais c'est surtout en Chine que la production pourrait surprendre alors que l'IGC se rapprochait de l'estimation de l'USDA en augmentant la production de 5 Mt à 225 Mt. Du côté des oléagineux, les opérateurs surveillent l'évolution des cultures de soja aux USA. Le mois d'août reste, en effet, le mois déterminant à l'établissement du rendement. Les pluies au Canada rassurent en partie le marché sur les niveaux de production de canola tandis que les regards se tournent vers l'Allemagne sur les rendements des colzas en cours de récolte.


Analyse de l'expert : 15 analyses exclusives

Apres une semaine de correction, les cours marquaient une pause hier sur les céréales. Néanmoins, les niveaux de support restent proches. En colza, les prix rebondissaient dans le sillage du soja à Chicago.


Stratégie et position

Stratégie de commercialisation de la campagne 2014 *



Culture Prescription Production
Blé tendre
Maïs
Colza
* Dernière mise à jour le 31/07/2015


Weather Market

Nous évaluons l'impact des conditions climatiques sur les différents pays producteurs du monde afin de mieux appréhender les potentielles évolutions des marchés.

Zone touchée Niveau alerte
bléCanada
maïsFrance
colzaAllemagne
sojaEtats Unis
canolaCanada

Les restrictions en eau menacent les maïs en France

Les restrictions en eau menacent les maïs en France


  • Marchés à terme
  • Chargement en cours
  • Pomme de terre 04/2016
    -0,5 €/q
    20,7 €/q
  • Marchés physiques
  • Mis à jour : 31/07
  • Blé tendre la Pallice
    +1 €/T
    173 €/T
  • Blé tendre Rouen
    +1 €/T
    171 €/T
  • Blé dur Départ Sud-Ouest
    0 €/T
    365 €/T
  • Colza Rouen
    +5 €/T
    373 €/T
  • Colza Moselle
    +5 €/T
    373 €/T
  • Maïs Creil
    0 €/T
    0 €/T
  • Maïs Bordeaux
    0 €/T
    172 €/T
  • Orge hiver Rouen
    +2 €/T
    170 €/T
  • Orge printemps Moselle
    0 €/T
    200 €/T
  • Tournesol St Nazaire
    0 €/T
    380 €/T
  • Pois fourrager Creil
    0 €/T
    225 €/T
  • Pois alimentaire Creil
    0 €/T
    245 €/T
  • Féveroles Rouen
    0 €/T
    290 €/T
  • Marché de Chicago
  • Mis à jour :31/07
  • Chargement en cours
  • Energies et engrais
  • Mis à jour : 28/07
  • Fioul
    0

    0,5095 € HT/litre
  • Gaz naturel
    -0,118

    2,768 $/mmBTU
  • Pétroles Londres (Brent)
    -0,7

    53 $
  • Pétrole New York
    -3,03$/Bar

    48,18 $/Bar
  • Urée
    0 €/T
    297 €/T
  • Ammonitrate 33.5%
    0 €/T
    282 €/T
  • Ammonitrate 27%
    0 €/T
    226 €/T
  • Solution Azotée
    0 €/T
    195 €/T
  • Devises et indices
  • Mis à jour : 31/07
  • CRB

    -0,77
    204,72 points
  • Livre Sterling

    -0,0022
    0,7012 £ = 1€
  • Dollar U.S.

    -0,0033
    1,0944 $ = 1€

Soyez le premier à commenter cet article


Jonathan
Hier
Pour signer des contrats à ce prix là, il faut être complètement fou!!!!!!
avant de penser au volume, penser rentabilité.
on fait notre malheur nous même en acceptant ce genre de contrats.......
arrêtons d'être les salariés de ces grosses nationales ou multinationales.
Répondre
ETIENNE CLABAUT
Hier
Bravo pour les manif mais je ne peux pas manifester. Car chez nous dans le 62 la Coop prospérité fermiere a offert du contrat B a 250 € en 2 fois une foi 12000000 de l et une foi 6000000 de l tout a été pris. Ma conclusion serait de dire que les cours a 300€ sont encore trop eleve puisque des éleveurs jugent gagner de l'argent à ce prix. Qu'il ne me dise pas qu'ils sont obligés, je pense qu'il n'ont pas calculé. C'est plutôt chez ces éleveurs la qu'il faut baller des pneus ou du fumier. Je serais directeur d'usine je rigolerais, mais je serais administrateur et président de la Coop je serais moins fier d'avoir proposer de tel contrats.

Répondre
jonathan
Il y a 7 jours
ammonitrate 33.5 en 25 tonnes à 316 €
et bravo à tous ceux qui participent aux manifestations
Répondre
midi
Il y a 8 jours
difficile de dire si c est le moment ;on m as annocè un prix d achat a 330 euros - tonne
Répondre
Pascal DRUET
Il y a 9 jours
Votre commentaire...
Répondre
engrais
Il y a 13 jours
bonjour,
le prix de l'engrais est il toujours intéressant,faut il faire des stocks en ammonitrate 27?
Répondre
Guilhem FABRE
Il y a 11 jours
Bonjour,

Je vous fais suivre la réponse d'Agritel suite à votre retour : "Le marché de la Pallice est en légère décote par rapport à Rouen (pression récolte) mais je confirme que le prix retenu était bien correct (attention le prix de 191 € était celui affiché lundi matin avant 7h00 - veille du 14 juillet où l'activité était faible - mercredi à la reprise le marché se repliait déjà d'avantage)."

Le prix à la Pallice est en Rendu et non en FOB.

Je reste à votre disposition,

Cordialement,
Répondre
yvais
Il y a 13 jours
Pour reprendre vos commentaires, le prix départ ferme est le prix matif - la base.
la base est constituée de plusieurs données, le transport, la marge de l'os, quelques taxes de port...
mais les bases ne sont pas toujours négatives, si la demande est plus forte que l'offre, on peut se retrouver avec des bases positives, par exemple s'il manque 5000 tonnes pour remplir un bateau a la nouvelle, vous pouvez vous retrouvez avec un prix matif + 5 € départ ferme.
Ca arrive de temps en temps même si les os ne jouent pas toujours le jeu sauf quand ils sont un peu emmerdés pour trouver de la "came"...
Donc avant de vendre, il faudrait souvent demander quel est le montant de la base.... pour avoir le prix départ ferme.... voilà
Répondre
Agriep
Il y a 15 jours
Monsieur,
Je ne suis pas administrateur du site, mais il ne faut pas les attaquer pour n'importe quelle raison...
Les cotation indiquées sont les cotation officielle a la clôture de la veille. Pour les marchés physique Rouen ou La Pallice il s'agit sans aucun doute de rendu.
Par contre à ce prix il faut retirer
- frais de transport (5 à 15 €/T en fct de la distance qui vous sépare du port)
- marge de l'intermédiaire (assez opaque, mais comptez autour de 5€/T)

Ce qui veut dire que lorsque le rendu côte 191€ (dans votre exemple), le prix qu'on vous propose départ ferme sera compris entre 170 et 180 €/T.
Répondre
nego
Il y a 17 jours
J'aimerais faire une remarque sur vos cotations de céréales.
Je ne sais pas ou vous prenez vous informations mais les prix affichés ne correspondent pas à la réalité. (Du blé palice a 191€ moi je vous le vend)
Vue le nombre d'agri qui consulte votre site vous pourriez faire attention à ce que vous écrivez ou alors si c'est du FOB il faut le préciser.
Répondre