Analyse et cotation du blé tendre

Tendance des prix

1 semaine15 jours à 1 moisà 3 mois
Blé tendre
Réservé aux PRO
Réservé aux PRO

Blé tendre (prix en €/t)

Standard Récolte: 2016

PlaceCotationVariations
Rouen Rendu 156€/t +1€/t
Dunkerque Rendu 157€/t +1€/t
Creil Fob 148€/t 0€/t
Moselle Fob 148€/t 0€/t
Chartres ou parité Bretagne Départ 145€/t +1€/t
Rouen Fob 160€/t +1€/t
Pontivy Rendu 152€/t +2€/t

Hag 220 mini / P 10.5% Récolte: 2015

PlaceCotationVariations
La Pallice Rendu 144€/t +1€/t
Moselle Fob 137€/t 0€/t

Analyse quotidienne du 26/05/2016

Contenu réservé aux abonnés PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Tester gratuitement* Je m'abonne
*Sans engagement, vous bénéficierez d'une offre découverte valable 7 jours pour les services Terre-net PRO
Blocage pro
Nous vous proposons toutefois l'analyse du 19/05/2016 :
Peu d'évolutions sont à noter sur le marché du blé qui trouve son équilibre sur les niveaux actuels. La baisse de l'euro vers les 1,12 face au dollar soutient les cours tout comme la forte demande à l'export adressée au blé français tant vers le Maghreb que vers l'Asie. En Allemagne, ce sont de très nombreux chargements vers le Moyen-Orient qui soutiennent les cours. Mais, dans le pays comme dans toute l'Europe les perspectives de récolte toujours favorables à ce jour freinent les capacités haussières du marché. Il en est de même avec les pluies régulières qui confortent pour le moment un très bon potentiel de production sur le bassin mer Noire. Les avis sont donc partagés sur ce marché entre soutien de court terme et lourdeur de long terme. Les opérateurs attendent désormais d'en savoir davantage sur le potentiel des cultures notamment en raison d'une pression maladie très importante cette année.

Analyse hebdomadaire

La semaine passée, les exportations européennes ont confirmé leur tendance actuelle avec un nouveau chiffre très élevé de certificats accordés par la Commission avec 928 000 t, un des plus élevés depuis le début de la saison. Ces bons chiffres sont de nature à alléger significativement le bilan européen et le volume pourrait même finir par excéder le volume record de l'année dernière. La force retrouvée du dollar contre l'euro, avec la perspective d'un resserrement des conditions de crédit outre-Atlantique, constituera un élément de soutien supplémentaire. En France, les conditions restent trop humides avec les fortes pluies depuis ce week-end qui augmentent la pression maladie. FranceAgriMer a légèrement dégradé les conditions de culture des blés à 86 % contre une moyenne quinquennale à 91 %. Les perspectives dans le reste du monde restent favorables, notamment dans le bassin mer Noire où la Russie pourrait produire entre 60 et 62 Mt. La pression de cette région sera donc forte au moment de la moisson, l'Europe et la France en particulier devront garder leurs conditions actuelles de compétitivité afin de pouvoir rivaliser. Dans un contexte économique plus favorable, l'Argentine par la voix de son ministre de l'Agriculture prévoit une hausse des surfaces de blé de plus de 20 % à 5.3 M ha. Les prix n'ont pas véritablement évolué la semaine dernière, les conditions restent toujours favorables à une production abondante et nos performances remarquables sur les marchés export ne parviennent pas à inverser la tendance.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Blé tendre : les prix de départ locaux

Autres Cotations

Sur le même sujet