Accueil > Culture > Marche Physique Mais

Analyse et cotation du maïs

Tendance des prix

1 semaine 15 jours à 1 mois à 3 mois
Maïs

Maïs ( prix en €/T)


Epoque Bordeaux(FOB)Creil(FOB)La PalliceRendu BordeauxRhin
juillet - Recolte 2014 156€/T146€/T155€/T151€/T147€/T

Analyse quotidienne du 12/12/2014

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 12/12/2014 :

Le marché du maïs reste quelque peu à l'écart des soubresauts de volatilité observés sur le blé. En effet, les disponibilités mondiales, européennes et françaises sont telles que toute velléité haussière est rapidement mise à mal par le retour des vendeurs. Mais à l'inverse cette céréale est tellement compétitive face aux blés fourragers et aux orges fourragères que les acheteurs de l'alimentation du bétail profitent de chaque léger repli pour renforcer leurs couvertures. Dans ce contexte, les cours évoluent très peu. A Chicago, le marché du maïs est toutefois en bonne forme saluant la très légère réduction du stock de report US dans le rapport USDA de mercredi et saluant également le maintien de très bons chiffres de ventes hebdomadaires proches du million de tonnes en raison d'une moindre compétitivité des origines sud-américaines. En Europe, un petit courant d'importations continue de se développer comme en témoigne l'octroi de 100 000 t de certificats à l'import par Bruxelles sur la semaine écoulée. Le cumul octroyé depuis le début de campagne à 3,25 Mt est toutefois inférieur aux 3,5 Mt affichées l'an passé à cette époque.


Analyse hebdomadaire du 15/12/2014

Les cours du maïs évoluaient globalement en hausse la semaine passée, malgré un léger repli en milieu de semaine. Ainsi, ces derniers s'affichent désormais sur un niveau de 156 €/t base Juillet 2014 FOB Bordeaux. Le marché du maïs est toujours soutenu par le blé dont les cours ont progressé la semaine passée sur fond de craintes quant à la situation en zone mer Noire. Le maïs bénéficie par ailleurs de prix qui restent compétitifs notamment face au blé fourrager, lui permettant de trouver des débouchés auprès des fabricants d'aliments du bétail qui préfèrent intégrer du maïs à la place du blé dans les formulations qui le permettent. Enfin, le report inter campagne qui s'affiche actuellement sur des niveaux record pourrait inciter les producteurs à vendre leurs récoltes sur des échéances éloignées afin de bénéficier de prix plus attractifs, ce qui pourrait limiter les intérêts vendeurs sur le rapproché.

Malgré tout, les fondamentaux restent lourds pour cette céréale et la poursuite d'un tel mouvement pourrait être limitée. En effet, la production mondiale record trouve pour le moment peu de débouchés sur la scène internationale, ce qui laisse entrevoir des stocks finaux importants, à l'image des estimations de l'USDA à 192.2 Mt. Ce ralentissement de la demande mondiale de maïs se confirme d'ailleurs avec les chiffres export US de maïs, qui s'affichent pour la semaine passée à seulement 532 498 t contre plus de 755 000 t une semaine auparavant.

Évolution des cotations



Cliquez sur un point du graphe pour avoir les alertes de la période

Autres cotations :