Accueil > Culture > Marche Physique Mais

Analyse et cotation du maïs

Tendance des prix

1 semaine 15 jours à 1 mois à 3 mois
Maïs

Maïs ( prix en €/T)


Epoque Bordeaux(FOB)Creil(FOB)La PalliceRendu BordeauxRhin
juillet - Recolte 2015 192€/T-NC-188€/T188€/T182€/T

Epoque Bordeaux(FOB)Creil(FOB)La PalliceRendu BordeauxRhin
juillet - Recolte 2014 184€/T179€/T179€/T180€/T

Analyse quotidienne du 26/06/2015

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Offre 7 jours gratuits

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 26/06/2015 :

Les nouvelles vagues de chaleur poussent les cours du maïs en hausse dans un marché où les prix restent assez suiveurs des cours des céréales actuellement. Les prix de l'ancienne récolte s'apprécient tout comme la nouvelle récolte dans les mêmes proportions. Les interrogations restent évidemment importantes avant la phase de floraison redonnant ainsi une prime de risque au marché du maïs qui en Europe demeure pénalisé par la taille du stock de report. L'IGC, qui communiquait hier ses dernières estimations des bilans 2014 et sa projection 2015, table sur un stock de 7 Mt en cette fin de campagne en Europe. Ce volume devrait néanmoins compenser la baisse des volumes de production dès à présent attendue, la production dans l'Union européenne est ainsi estimée à 67.6 Mt soit un recul de -10 % par rapport à l'an dernier. Ce repli de production ne surprend nullement les acteurs du marché qui déjà à l'échelle mondiale anticipent un repli par rapport à l'an dernier et une détente du stock de report.


Analyse hebdomadaire du 29/06/2015

Les cours du maïs ont fortement progressé sur la semaine dernière et affichent une bonne dynamique en ce début de semaine face aux incertitudes météo qui viennent pénaliser les cultures 2015. En effet, aux Etats-Unis, les fortes pluies de la semaine passée laissent les cultures sur des terrains inondés. Les maïs commencent donc à jaunir. Au vu de leur stade de développement, leur état peut encore s'améliorer alors que la floraison restera l'élément le plus déterminant pour le rendement. Par ailleurs, les opérateurs attendent une dégradation des surfaces semées lors de la publication du rapport USDA de mardi soir. Néanmoins, les enquêtes ayant été faites au début du mois, ce rapport pourrait ressortir décevant car antérieur aux dégradations. En Europe, les maïs sont pénalisés par des conditions sèches, notamment ceux qui sont en zone non irrigable. Néanmoins, l'impact pourra être encore plus important et déterminant d'ici deux semaines car les fortes températures pourraient dégrader les étamines du maïs. La fécondation se verrait alors particulièrement diminuée et les rendements fortement abaissés.

Évolution des cotations



Cliquez sur un point du graphe pour avoir les alertes de la période

Autres cotations :