Accueil > Culture > Marche Physique Mais

Analyse et cotation du maïs

Tendance des prix

1 semaine 15 jours à 1 mois à 3 mois
Maïs

Maïs ( prix en €/T)


Epoque Bordeaux(FOB)Creil(FOB)La PalliceRendu BordeauxRhin
juillet - Recolte 2014 145€/T142€/T144€/T144€/T144€/T

Analyse quotidienne du 20/02/2015

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 20/02/2015 :

En maïs, alors que les fondamentaux restent très lourds, les cours continuent de trouver du soutien. Pour rappel, la production de maïs au Etats-Unis s'est établie sur des niveaux record, et la production européenne s'affiche également sur des bons niveaux. Dans ce contexte, la bonne demande aux Etats-Unis de l'industrie éthanolière permet au maïs américain de se tenir, et de fournir un soutien au maïs européen. Ainsi, la consommation de maïs pour l'éthanol est sortie en hausse la semaine dernière par rapport à la semaine précédente, portant le cumul depuis le début de la campagne à 61.292 Kt contre 57.997 Kt à la même période la saison dernière. En France, l'absence de perspectives export et l'abondance des stocks de fin continuent de peser sur les cours. Pour la prochaine campagne, l'USDA a publié ses prévisions de surfaces pour la prochaine campagne et estime que 89 millions d'acres seront alloués au maïs contre 90.6 millions d'acres pour 2014/2015.


Analyse hebdomadaire du 23/02/2015

Le marché du maïs reste toujours lourd en cette deuxième partie de campagne. Les prix se stabilisaient sur le niveau support de 160 €/t sur l'échéance Juin 15. Les certificats à l'importation octroyés par Bruxelles sont ressortis élevés à 239 000 t cette semaine, portant le total à 5.9 Mt. L'USDA avait réévalué à la hausse ces importations dans son dernier rapport à 8 Mt. La dévaluation de la grivna rend le maïs ukrainien compétitif à l'exportation et ce d'autant plus que l'USDA a remonté la production du pays à 18 Mt en Février. Par ailleurs, la demande tant pour l'export que pour l'éthanol semble toujours importante aux Etats-Unis. En effet, les exports sont de nouveau ressortis supérieurs aux attentes, proches du million de tonnes exportées la semaine dernière. Tandis que pour l'éthanol, la consommation de maïs pourrait être relevée.

Évolution des cotations



Cliquez sur un point du graphe pour avoir les alertes de la période

Autres cotations :