Accueil > Culture > Marche Physique Mais

Analyse et cotation du maïs

Tendance des prix

1 semaine 15 jours à 1 mois à 3 mois
Maïs

Maïs ( prix en €/T)


Epoque Bordeaux(FOB)Creil(FOB)La PalliceRendu BordeauxRhin
octobre - Recolte 2015 158€/T152€/T155€/T155€/T159€/T

Analyse quotidienne du 28/08/2015

Exclusivité abonné PRO
Pour accéder au contenu du jour :

Offre 7 jours gratuits

Nous vous proposons toutefois l'analyse du 28/08/2015 :

Le marché du maïs évolue peu à l'image du blé. Il bénéficiait comme les autres grains du rebond majeur observé sur les places financières. La très nette remontée du pétrole bien au-dessus des 40 $/baril rassure notamment les opérateurs qui commençaient à se poser des questions quant à la pérennité du débouché éthanol US. Néanmoins, en Europe la situation demeure partagée. Certes la récolte s'annonce faible comme l'a souligné le Conseil International des Céréales en révisant hier son estimation de production 2015 à 60,1 Mt. Mais, à ce jour le maïs français n'est pas compétitif sur le marché communautaire face au flux d'importation qui se met progressivement en place en provenance de la mer Noire et d'Amérique du Sud. Bruxelles a ainsi octroyé des certificats à l'import pour 177 000 t de maïs sur la semaine écoulée. Outre la préservation du seuil support des 3,70 $/boisseau à Chicago, l'un des principaux éléments de soutien demeure l'incertitude quant à la bonne finition des maïs ukrainiens en raison d'une fin de cycle particulièrement chaude et sèche.


Analyse hebdomadaire du 31/08/2015

Poursuite de la baisse sur le marché du maïs principalement dans le sillage de Chicago et sous la pression exercée actuellement par l'ensemble du marché des céréales européen. Ainsi, sur le rapproché, les cours du maïs sur la place parisienne ont perdu semaine passée plus de 5 €/t, cassant par la même occasion leur support technique de 172 €/t. Ces derniers s'orientent donc désormais vers le support des 165 €/t s'inscrivant toujours plus dans leur tendance de baisse. En France, les pluies qui ont dernièrement balayé le territoire auront permis d'enrayer la dégradation des cultures française de maïs. Ainsi, FranceAgriMer après avoir maintenu lors des dernières semaines ses estimations de culture, a même quelque peu relevé ces dernières avec 56 % des surfaces de maïs jugées dans un état "bon à excellent" contre 55 % une semaine auparavant. Aux Etats-Unis, les conditions météorologiques sont, quant à elles, optimales. Ainsi, après avoir aidé au bon développement des cultures, ces dernières devraient permettre aux producteurs américains de débuter leurs récoltes prochainement. Dans ce contexte, l'IGC revoyait à la hausse ses estimations de récolte mondiale pour la campagne 2015/2016 à 968 Mt contre 966 Mt un mois auparavant alors même que la production au sein de l'UE se confirme dégradée.

Évolution des cotations



Cliquez sur un point du graphe pour avoir les alertes de la période

Autres cotations :