Analyse et cotation du maïs

Tendance des prix

1 mois
Maïs

Maïs (prix en €/t)

Récolte: 2015

PlaceCotationVariations
Bordeaux Rendu 165€/t +1€/t
La Pallice Rendu 166€/t +1€/t
Rhin Fob 171€/t -1€/t
Bordeaux Fob 171€/t +1€/t
Pontivy Rendu 181€/t +1€/t

Analyse quotidienne du 23/02/2017

Contenu réservé aux abonnés PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Tester gratuitement* Je m'abonne
*Sans engagement, vous bénéficierez d'une offre découverte d'une durée limitée pour les services Terre-net PRO
Blocage pro
Nous vous proposons toutefois l'analyse du 16/02/2017 :

Calme

Les cours ont évolué dans un petit périmètre, dans un marché peu animé.

Sans nouveaux éléments fondamentaux les cours du maïs ont évolué en ordre dispersé de part et d’autre de l’Atlantique. En Europe, les prix ont reculé malgré la tension grandissante sur le bilan français et une nouvelle baisse des eaux sur le Rhine et le Danube qui limite les importations en provenance de l’Europe de l’Est.

Sur Euronext, le contrat à terme mars 2017 a perdu 1 €/T pour s’établir à 171,75 €/T. À Chicago, l’échéance mars 2017 s’est redressée à 378,75 c$/bu (+4,50 c$/bu).

Analyse hebdomadaire

Reprise

Les cours du maïs ont retrouvé le chemin de la hausse.

Après un léger décrochage, les cours du maïs ont repris leur dynamique haussière sur Euronext. En France, le bilan est toujours aussi tendu, et la baisse présumée des assolements sur la prochaine campagne n’est pas pour rassurer les opérateurs. Le niveau des eaux sur le Rhin et le Danube devrait néanmoins remonter la semaine prochaine, ce qui permettra une accélération des importations en provenance de l’Europe de l’Est.

Aux États-Unis, la tendance est soutenue par de nombreuses ventes à l’international, dont 380 KT enregistrées le 21 février dernier. Le Japon, qui avait dû limiter ses imports au début du mois en raison de problèmes logistiques aux US, est d’ailleurs particulièrement actif sur ce marché.

Dans le Sud de l’Afrique, la situation continue de s’aggraver. Après l’Afrique du Sud, l’invasion de chenilles légionnaires s’est désormais officiellement élargie au Zimbabwe, au Malawi et en Zambie. Les dégâts sont pour le moment difficile à chiffrer.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet