Analyse et cotation du maïs

Tendance des prix

1 semaine15 jours à 1 moisà 3 mois
Maïs
Réservé aux PRO
Réservé aux PRO

Maïs (prix en €/t)

Récolte: 2016

PlaceCotationVariations
Bordeaux Rendu 159€/t +1€/t
La Pallice Rendu 159€/t +1€/t
Bordeaux Fob 164€/t +1€/t
Creil Fob 152€/t +1€/t
Pontivy Rendu 155€/t +1€/t

Récolte: 2015

PlaceCotationVariations
Rhin Fob 160€/t 0€/t

Analyse quotidienne du 24/05/2016

Contenu réservé aux abonnés PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Tester gratuitement* Je m'abonne
*Sans engagement, vous bénéficierez d'une offre découverte valable 7 jours pour les services Terre-net PRO
Blocage pro
Nous vous proposons toutefois l'analyse du 17/05/2016 :
La tension demeure perceptible sur le marché du maïs à l'approche de la fin de campagne tant sur le marché européen que sur la scène internationale. Ainsi, avec l'épuisement et le renchérissement des disponibilités ukrainiennes, le maïs français est recherché par les pays consommateurs du nord et sud communautaire. Un courant d'affaires à l'export pays tiers est également observé avec des chargements sur la façade atlantique pour la Corée du Sud et l'Afrique noire. Dans ce contexte, les cours s'apprécient de +1 €/t à 158 € /t base juillet fob Bordeaux. A Chicago, les cours du maïs US sont également bien tenus certes à la faveur d'une bonne demande sur la scène internationale en l'absence des maïs sud-américains mais également en raison des doutes qui planent encore sur les surfaces emblavées aux Etats-Unis. Le ratio de prix soja/maïs proche des 2,7 sur la nouvelle campagne plaide en effet pour un report important de surfaces vers le soja. Par ailleurs, l'avancée des semis ralentit à 75 % de réalisation contre des attentes à 76 %.

Analyse hebdomadaire

La situation du marché du maïs reste toujours marquée par le haut niveau des ventes US encore confirmé par les chiffres de l'USDA de la semaine passée avec 1.473 Mt hebdomadaires. La raréfaction et les prix élevés des origines ukrainiennes ont permis à la France de réaliser une vente exceptionnelle de 40 000 t à l'Egypte, une première depuis 16 ans. Au Brésil, les conditions dans le Mato Grosso restent problématiques avec une sécheresse persistante. Les récoltes ont déjà débuté, les producteurs veulent en effet profiter des niveaux de prix élevés sur les marchés locaux où les disponibilités sont rares. Les semis s'achèvent en mer Noire et en France après avoir été retardés par les pluies. Selon FranceAgriMer, les semis sont maintenant réalisés à 91 % dans l'Hexagone. La décision de l'EPA d'augmenter les taux d'incorporation d'éthanol dans les carburants aux USA a été saluée par les opérateurs, alors que la production d'éthanol avait encore été réduite la semaine passée. Confiants dans le potentiel de hausse des prix, les fonds ont de nouveau augmenté leurs positions à l'achat sur Chicago. En France, sur le contrat Euronext Août 2016, la forte résistance des 171 €/t est surveillée par les traders et pourrait constituer un niveau de vente.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Maïs : les prix de départ locaux

Autres Cotations

Sur le même sujet