Analyse et cotation du maïs

Tendance des prix

1 mois
Maïs

Maïs (prix en €/t)

Récolte: 2016

PlaceCotationVariations
Bordeaux Rendu 160€/t -3€/t
La Pallice Rendu 163€/t -2€/t
Rhin Fob 170€/t 0€/t
Bordeaux Fob 166€/t -3€/t
Pontivy Rendu 184€/t -4€/t

Analyse quotidienne du 24/06/2017

Contenu réservé aux abonnés PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Tester gratuitement* Je m'abonne
*Sans engagement, vous bénéficierez d'une offre découverte d'une durée limitée pour les services Terre-net PRO
Blocage pro
Nous vous proposons toutefois l'analyse du 16/06/2017 :

Sec

Les cours du maïs ont à nouveau perdu du terrain malgré le manque de pluies dans la plupart des bassins de production européens.

Les prix du maïs ont poursuivi leur mouvement de repli hier, malgré la bonne forme du blé sur le marché européen. En France, le développement des plantes est certes en avance dans de nombreuses régions, mais le déficit hydrique qui se développe sur le Sud du pays commence à être observé par les opérateurs.

En outre, la situation ne se limite pas qu’à la France. En Italie, en Espagne, mais aussi en Ukraine, la sécheresse s’étend et commence à avoir un impact sur le potentiel de rendement européen.

Sur Euronext, l’échéance août 2017 a reculé de 1 €/t 172,50 €/t, tandis que le contrat à terme novembre 2017 s’est contracté de 0,75 €/t à 170 €/t. À Chicago, le rapproché a progressé de 1,25 c$/bu (378,25 c$/bu).

Analyse hebdomadaire

Dans le sillage du blé

Les cours du maïs ont bénéficié du mouvement haussier du blé.

En France des précipitations seront rapidement nécessaires pour ne pas dégrader le potentiel de rendement dans les petites terres. Par ailleurs, d’éventuelles restrictions d’irriguer pourraient être prononcées.

L’Europe a acheté d’importantes quantités de maïs la semaine dernière, soit 450 KT, plus particulièrement d’origine ukrainienne. Cependant, les disponibilités d’exports en Ukraine s’amenuisent. Du côté Sud-américain, toujours aucun signe de chargement de bateau vers l’UE.

Aux USA, des précipitations bienvenues sont arrivées. Sur l’Ouest de la « corn belt », des précipitations régulières seront cependant nécessaires, puisqu’un déficit hydrique important persiste.

Le maïs évolue actuellement dans le sillage du blé sans donnée fondamentale particulière. Sur la semaine, le cours du maïs a gagné un peu moins de 2% à 176,25 €/T août 17 hier, 20 juin.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Autres Cotations

Sur le même sujet