Analyse et cotation du maïs

Tendance des prix

1 semaine15 jours à 1 moisà 3 mois
Maïs
Réservé aux PRO
Réservé aux PRO
Vos stratégies : Maïs

Maïs (prix en €/t)

Récolte: 2015

PlaceCotationVariations
Bordeaux Rendu 139€/t +1€/t
La Pallice Rendu 139€/t +1€/t
Rhin Fob 152€/t 0€/t
Bordeaux Fob 144€/t +1€/t
Creil Fob 138€/t +1€/t
Pontivy Rendu 147€/t +1€/t
Vendez mon Maïs

Analyse quotidienne du 13/02/2016

Contenu réservé aux abonnés PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Tester gratuitement* Je m'abonne
*Sans engagement, vous bénéficierez d'une offre découverte valable 7 jours pour les services Terre-net PRO
Blocage pro
Nous vous proposons toutefois l'analyse du 05/02/2016 :
La hausse de l'euro face au dollar sur fond de mauvais indicateurs économiques US et la baisse des cours du blé affectent le marché du maïs en Europe. En effet, en cette année d'abondance record de blé, ce dernier cherche à se placer au maximum sur le débouché animal au détriment du maïs. La concurrence est également toujours présente sur les marchés d'importations comme l'illustre l'octroi la semaine passée de certificats à l'import par Bruxelles pour 376 000 t de maïs en provenance de pays tiers. Sur la scène internationale, les cours du maïs à Chicago conservent leur support à la faveur de très bons chiffres exports hebdomadaires de 1.13 Mt. Toutefois, l'amélioration des conditions climatiques en Amérique du Sud fait pression tant avec le retour de pluies favorables en Argentine qu'avec la remontée des prévisions de production au Brésil par le Conab de +1 Mt par rapport au mois dernier à 83.3 Mt.

Analyse hebdomadaire

Malgré un bilan plus équilibré dans le monde, le contexte actuel en France reste sombre avec une demande toujours ralentie. La tendance des cours du blé contribue également à la morosité du marché. L'Inde a de nouveau lancé un appel d'offres pour l'achat de 240 000 t de maïs confirmant ses besoins actuels. Dans l'hémisphère sud, le CONAB a revu à la hausse la production brésilienne de +1 Mt à 83.3 Mt. L'Afrique du Sud, quant à elle, a modifié en baisse ses prochaines importations, à la suite des pluies tardives qui ont quelque peu amélioré l'état des cultures. Aux USA, les opérateurs qui craignent toujours la concurrence des pays d'Amérique du Sud ont tout de même réussi à exporter un volume au-dessus des attentes la semaine dernière, ce qui pourrait conduire l'USDA dans son report de ce mardi à ne pas réviser à la hausse les stocks de fin du pays. Le maïs, à l'image de nombre de commodités agricoles, ne parvient pas à sortir de sa spirale baissière et les perspectives à court terme restent peu optimistes. Un rebond en deuxième partie de saison reste possible compte tenu de fondamentaux plus équilibrés.

Evolutions des cotations

Valeurs remarquables

Maïs : les prix de départ locaux

Autres Cotations

Sur le même sujet