Faucheuse sur bras articulé Noremat : la nouvelle Magistra est là !

Terre-net Média

Noremat, l’un des spécialistes des faucheuses sur bras articulé, fait évoluer la gamme Magistra pour le Sima. De nombreuses nouveautés viennent se greffer sur cette machine : des capotages aux systèmes hydrauliques en passant par les commandes en cabine.

Noremat Magistra de nombreuses innovations sur le nouveau brasNoremat Magistra : de nombreuses innovations sur le nouveau bras. (©Noremat)

Le Polyéthylène Haute Densité (PEHD) a remplacé l’acier dans la fabrication des capotages et du pare-chocs de cette nouvelle épareuse Noremat. Cette matière est reconnue pour sa grande résistance aux chocs, aux rayures, aux UV, aux projections… Elle absorbe aussi les vibrations, réduisant ainsi les émissions sonores pour plus de confort. L’usage de pièces rotomoulées offre une plus grande liberté de fabrication : la forme des capotages a été repensée pour favoriser la circulation de l’air et optimiser le refroidissement. Le radiateur a par ailleurs été repositionné de manière inclinée pour favoriser la chute des poussières par gravité. Côté poids, c’est une réduction de 25 %, ce qui facilite la manipulation

Pour augmenter l’ergonomie du poste de conduite, Noremat propose un nouveau concept de commande modulaire, constituée de trois éléments pouvant être installés dans la cabine de manière solidaire ou indépendante. Cette nouveauté offre à l’utilisateur une personnalisation complète selon ses préférences, ses habitudes et la configuration de son porteur.

Un second joystick est proposé au choix de l’utilisateur. Plus petit, c’est une alternative au joystick traditionnel. Une expérience de conduite différente qui se veut ergonomique, avec un guidage confortable et précis qui ne demande que très peu de mouvements du poignet (prévention des TMS).

Un nouveau système de suspension olépneumatique du bras, fonctionne grâce à deux accumulateurs répondant à des pressions différentes fonctionnant en série. Le premier accumulateur (à piston) est actif lorsque le bras est peu ou moyennement étendu. En extension maximum, l’accumulateur à piston est en bout de course. C’est alors le deuxième accumulateur (à vessie) qui prend le relais.

Ce système est particulièrement nécessaire et adapté aux faucheuses-débroussailleuses de grandes portées. Il garantit une meilleure absorption des inégalités du terrain et réduit les vibrations parasites transmises à la structure.

Grâce à un capteur de lecture de l’extension du bras, Noremat a défini deux zones de vitesse de mouvements : lorsque le bras est en zone proche du porteur. Le système offre plus de réactivité. En zone éloignée, les mouvements sont plus précis et le bras est plus stable.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous