Essai tracteur Massey Ferguson Paul Rigaux : « Le 6718 S, le plus puissant modèle 4 cylindres »

Terre-net Média

Tout juste sorti de l’usine de Beauvais, le nouveau tracteur Massey Ferguson série 6700 S se retrouve entre les mains de la rédaction. Ni une ni deux, il part à l’essai sur l’exploitation de Benoît Guéroult au Coudray-Saint-Germer dans l’Oise. Pour voir ce qu’a réellement dans le ventre ce quatre cylindres de 200 ch, l’agriculteur attèle sa charrue et va labourer dans les coteaux du bassin de captage d’Ons-en-Bray, à quelques kilomètres.

D ébut septembre, Massey Ferguson a présenté la nouvelle série 6700 S aux visiteurs d’ Innov-Agri à Outarville (Loiret). À peine les premiers exemplaires sortis de l’usine de Beauvais, la rédaction vous propose de tester grandeur nature le modèle 6718 S et l’efficacité de son moteur quatre cylindres, gonflé à bloc. Aux commandes, Benoît Guéroult, agriculteur au Coudray-Saint-Germer (Oise). Avant de démarrer le test, Paul Rigaux, chef produit tracteur de la marque, détaille son fonctionnement au passionné de machinisme.

Pourquoi un "S" ?

Pour différencier la version Premium de la Global Series (entrée de gamme), le constructeur ajoute un "S" après le numéro de l’engin. Ainsi, les modèles haut de gamme se distinguent d’un coup d’œil. Au total, la série 6700 S se compose de six modèles, animés par le nouveau moteur 4 cylindres Agco Power de 4,9 l de cylindrée, développant 120 à 175 ch. Voire 200 ch avec la réserve de puissance apportée par la technologie Engine Power Management (EPM), ce qui en fait le plus puissant 4 cylindres du marché.

Le bloc répond aux exigences de la norme Tier 4 final grâce, uniquement, à l’association de la technologie SCR avec un catalyseur d’oxydation diesel (Doc). Un dispositif simple qui ne comporte ni filtre à particules, ni vanne EGR , ni turbo à géométrie variable. Du coup, la facture d’entretien devrait être moins importante.

Côté transmission , trois possibilités : la Dyna-4 , la Dyna-6 et la Dyna-VT . Sur le 6712 S, le plus faible de la série, seule la Dyna-4 est proposée ; par contre, elle ne l'est pas sur les deux plus puissants. La capacité de relevage culmine à 9 600 kg (7 100 ou 8 100 kg en fonction de la transmission choisie). Pour les outils nécessitant de l’huile, le tracteur embarque jusqu’à cinq distributeurs à centres fermés et à détection de charge. Ils sont alimentés via une pompe débitant jusqu’à 190 l/min d’huile. Selon la version, la prise de force possède jusqu’à quatre vitesses de rotation (540, 540 Éco, 1 000 et 1 000 Éco).

Seulement 4,75 m de rayon de braquage

Là où ce tracteur est particulièrement intéressant, c’est au niveau du rayon de braquage. Les agriculteurs recherchent de plus en plus des machines maniables, surtout sur le segment de puissance de 100 à 200 ch. Le modèle proposé par le constructeur répond parfaitement à ces attentes. 200 ch qui tournent sur eux-mêmes en seulement 4,75 m, ça vous parle ? Sans oublier le poids. Dans sa version la plus lourde, ce Massey n’excède pas 6 t à vide. De quoi satisfaire la plupart d’entre vous.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous