Développement durable 2015, année internationale des sols

HB Terre-net Média

2015, année internationale des sols selon la Fao. L'occasion de rappeler l’importance d’une gestion durable de cette ressource.

Semis de maïs S'intéresser au sol aujourd'hui pour préserver leur fonction productrice, tel est le message que souhaite faire passer la Fao. (©Terre-net Média)

Aujourd'hui, plus de 805 millions de personnes souffrent de faim et de malnutrition. La croissance de la population mondiale nécessitera une augmentation d'environ 60 % de la production alimentaire. « Vu qu'une grande partie de notre nourriture dépend des sols, il est aisé de saisir l'importance de les maintenir sains et productifs », affirme José Graziano da Silva, directeur général de la Fao. « Des sols sains sont non seulement à la base de la nourriture, des combustibles, des fibres et des produits pharmaceutiques mais ils sont également essentiels pour nos écosystèmes car ils remplissent un rôle très important dans le cycle du carbone, stockent et filtrent l'eau et améliorent la résilience face aux inondations et aux sécheresses », ajoute-t-il.

Selon l'organisation internationale, un tiers des sols au niveau mondial sont dégradés et la pression humaine s’intensifie : érosion, tassement, imperméabilisation, salinisation, diminution de la matière organique, épuisement des nutriments, acidification, pollution... « Si rien n’est fait, le total des terres arables et productives par personne en 2050 représentera seulement le quart du niveau de 1960. »

Sachant que mille ans sont nécessaires pour former un centimètre de sol, la gestion durable des sols devient indispensable d’autant plus qu’elle est moins coûteuse que la restauration. De plus, un quart de la biodiversité de la planète vit sous terre. Bactéries, champignons, ver de terre… contribuent à améliorer l'apport en nutriments des plantes qui, à leur tour, soutiennent la biodiversité hors-sol.

Au cours de cette année, la Fao a mis en œuvre plus de 120 projets liés aux sols parmi lesquels la réalisation d’une carte mondiale des sols en collaboration avec l’Unesco. « Il est essentiel de mettre à jour les connaissances mondiales relatives aux types de sol et à leur répartition, de mettre en place un système d’information mondial sur les sols. » La Fao a également lancé un partenariat mondial sur les sols avec la création du Fonds des sols sains.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous