Protection des plantes Les agriculteurs enclins à adopter le biocontrôle mais des réserves persistent

HB Terre-net Média

Datagri a réalisé en 2015 une étude afin de comprendre et mesurer la vision et les attentes des agriculteurs sur le biocontrôle. S'ils bénéficient d'une image positive, les produits de biocontrôle semblent ne pas offrir suffisamment de garantie quant à leur efficacité.

Les termes associés au biocontrôle par les producteurs de grandes cultures.Les termes associés au biocontrôle par les producteurs de grandes cultures. (©Datagri)

Datagri a réalisé une enquête auprès de 323 agriculteurs, 216 en conventionnel et 107 en agriculture biologique pour évaluer leur perception des produits de biocontrôle. D’après l’étude, le terme « biocontrôle » lui-même reste encore méconnu auprès d'un quart des agriculteurs qu’ils soient en conventionnel ou en agriculture biologique.

Qu’est-ce que le biocontrôle ? « Le biocontrôle regroupe l’ensemble des méthodes de protection des végétaux qui utilisent les mécanismes et les interactions déjà présents dans le milieu naturel. Ces produits peuvent être des macro-organismes, des micro-organismes, des médiateurs chimiques, des substances naturelles. »

Les agriculteurs citent préférentiellement la nature du produit plutôt que son nom. Les trichogrammes sont les plus cités par les producteurs de grandes cultures. Le Bacillus thuringiensis (Bt) et les  Rak, diffuseurs de phéromones, reviennent souvent dans les réponses des viticulteurs.

Bien que les solutions de biocontrôle restent minoritaires en grandes cultures, 40 % des agriculteurs se disent prêts à franchir le pas dont un tiers d’ici cinq ans. Vus comme des solutions à la pointe de la technologie, les produits de biocontrôle bénéficient d’une excellente image. Selon les personnes enquêtées, ils valorisent le métier d’agriculteur. Pour 57 %, ils respectent l’environnement et permettent une réduction de l’utilisation des produits chimiques. Pour 49 %, ils préservent la santé de l'applicateur. 

69 % des agriculteurs émettent des réserves concernant l’efficacité des produits de biocontrôle. Le prix considéré trop cher reste également un frein au développement de ces solutions. Enfin, elles souffrent d'un manque de formation et d’accompagnement.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous