Toute l'actualité réservée aux abonnés PRO

Rester vigilant vis-à-vis des pucerons en blé, des larves d’altises en colza

Écho des plaines Rester vigilant vis-à-vis des pucerons en blé, des larves d’altises en colza

Les températures plus douces sont de retour, et avec elles, le risque pucerons. Cela étant dit, les pluies intenses et répétées des derniers jours ne sont pas très favorables aux insectes. Quoiqu’il en soit, il est préférable de rester vigilant et de continuer à surveiller ses parcelles de blé. Même constat vis-à-vis des larves d’altises dans les parcelles de colza.
De la neige en mer Noire

Weather Market De la neige en mer Noire

La France continue de profiter de précipitations bénéfiques tandis que l'Est de l'Europe est toujours aussi sec. Le climat en mer Noire a quant à lui profité de l'arrivée de la neige.
Blé, les températures fraîches réduisent le risque pucerons sans le supprimer

Écho des plaines Blé, les températures fraîches réduisent le risque pucerons sans le supprimer

La présence de pucerons et de cicadelles diminue avec l’arrivée des températures plus froides. Les insectes n’ont cependant pas complètement disparu et demandent à ce que l’on continue à surveiller les parcelles, surtout vis-à-vis des pucerons. En colza, dans le sud-ouest et l’Auvergne, le risque charançons du bourgeon terminal s’est accentué ces derniers jours. Partout ailleurs, ce sont surtout les larves d’altises qu’il faut continuer à surveiller en priorité.
Colza, poursuivre la surveillance des insectes

Écho des plaines Colza, poursuivre la surveillance des insectes

Montée en puissance des larves de grosses altises, période de sensibilité aux charançons du bourgeon terminal, présence soutenue de pucerons dans certaines régions… il est important de continuer à surveiller les parcelles de colza. Sur blé, même si la baisse des températures réduit la pression des pucerons et des cicadelles, il faut également rester vigilant.
Blé, continuer à surveiller pucerons et cicadelles

Écho des plaines Blé, continuer à surveiller pucerons et cicadelles

Sur blé, même si les conditions fraîches réduisent l’activité des insectes, il faut continuer à être vigilant vis-à-vis des pucerons et des cicadelles. En colza, la présence de charançons du bourgeon terminal s’intensifie et a même déjà été prise en compte dans certaines régions. La surveillance des larves de grosses altises est également de mise.
Rester vigilant contre les insectes sur petits colzas

Echo des plaines Rester vigilant contre les insectes sur petits colzas

Avec la sécheresse, les parcelles de colzas sont à des stades très hétérogènes dans une grande partie des régions françaises. La vigilance vis-à-vis des insectes doit se poursuivre dans les petits colzas. Sur blé, il va falloir continuer à surveiller les pucerons et les cicadelles pendant tout l’automne. La baisse des températures réduit l’activité des insectes, mais ne les détruit pas.
Des pluies à venir ?

Weather Market Des pluies à venir ?

Les cartes météo laissent apparaître l'arrivée de pluie dans les prochains jours en Europe. En Australie et en Argentine par contre, de fortes précipitations touchent déjà les cultures.
Blé, faire très attention aux pucerons et cicadelles

Écho des plaines Blé, faire très attention aux pucerons et cicadelles

Avec la disparition des traitements de semences à base de néonicotinoïdes, la surveillance des parcelles de blé, est un impératif dès la levée pour déceler l’arrivée des pucerons et des cicadelles. En colza, les premières larves de grosses altises ont été signalées et les charançons du bourgeon terminal continuent progressivement à faire leur apparition dans les régions où le vol n’avait pas encore débuté.
Blé et colza, les conditions climatiques sont très favorables aux insectes

Echo des plaines Blé et colza, les conditions climatiques sont très favorables aux insectes

En blé comme en colza, l’automne est synonyme de surveillance accrue des insectes dans les parcelles. Avec la disparition des traitements de semences à base de néonicotinoïdes, il faut redoubler de vigilance, notamment contre les pucerons. Le tour de plaine et le respect des seuils de risque sont d’autant plus importants cette semaine, que les températures très douces sont favorables aux insectes. Dans les régions où il a plu, il faut aussi surveiller les limaces.