Toute l'actualité réservée aux abonnés PRO

Anticiper le risque sclérotinia sur colza

Écho des plaines Anticiper le risque sclérotinia sur colza

Le risque sclérotinia sur colza, est à prendre en compte en préventif, au stade chute des pétales, en fonction de la parcelle et de l’année. Les conditions climatiques ne sont pas forcément favorables à la maladie, mais une partie des premiers kits pétales réalisés, s’est révélée positive. Côté insectes, les méligèthes sont toujours à surveiller dans les parcelles les moins avancées. Dans les autres, la vigilance sera de mise pour les charançons des siliques et les pucerons cendrés. Sur blé, la rouille jaune est présente ponctuellement sur variétés sensibles et la septoriose est à surveiller à partir du stade 2 nœuds.
Faible pression des maladies sur blé

Écho des plaines Faible pression des maladies sur blé

Hormis quelques parcelles touchées par la rouille jaune, ou des secteurs avec présence de piétin-verse sur variétés sensibles, la pression des maladies sur blé est dans l’ensemble assez limitée jusqu’à présent cette année. C’est aussi le cas du sclérotinia sur colza. Jusqu’à maintenant, ce sont surtout les insectes qui constituent une menace pour les colzas. Avec l’avancée des stades, les méligèthes vont peu à peu laisser leur place aux charançons des siliques, puis aux pucerons cendrés.
Forte pression méligèthes sur colza

Écho des plaines Forte pression méligèthes sur colza

Sur colza, les méligèthes confirment leur présence dans toutes les régions et dans une grande majorité des parcelles. La surveillance est donc de mise. Le risque charançons de la tige s’estompe ; il va laisser la place dans les régions les plus précoces, à l’arrivée des tous premiers charançons des siliques, même s’ils ne sont pas encore nuisibles sur colzas. En blé, le risque piétin-verse est à mesurer à la parcelle, en fonction de la variété et des grilles de risque. Les autres maladies sont encore assez discrètes.
Piétin-verse du blé, risque à évaluer à la parcelle

Écho des plaines Piétin-verse du blé, risque à évaluer à la parcelle

Le risque piétin-verse dans les parcelles de blé, est à mesurer à la parcelle en fonction de la variété et des grilles de risque. Les modèles semblent indiquer pour 2019, un risque un peu plus élevé qu’à l’accoutumé. Les premiers symptômes de rouille jaune sont aussi signalés ponctuellement. En colza, le risque méligèthes est également à surveiller de près.
Méligèthes du colza : rester vigilant

Écho des plaines Méligèthes du colza : rester vigilant

Le vent a perturbé les vols de méligèthes. Mais la surveillance continue à s’imposer car le retour du temps calme et ensoleillé est annoncé et de nombreux colzas sont au stade sensible. Dans les régions les plus avancées, nous nous orientons vers la fin du risque charançon du bourgeon terminal. En blé, les stades avancent, et la surveillance des maladies démarre avec l’arrivée du stade épi 1cm.
Présence précoce de méligèthes dans les colzas

Écho des plaines Présence précoce de méligèthes dans les colzas

Après les charançons du bourgeon terminal, c’est au tour des méligèthes de faire leur apparition dans les parcelles de colza, un peu partout en France, et de façon plus précoce que d’habitude. Les parcelles de blé se sont bien développées ces dernières semaines. Le risque climatique piétin-verse semble moins élevé que d’habitude. La maladie est à surveiller sur variétés sensibles à partir du stade « épi 1 cm »
Un printemps précoce en Europe

Weather Market Un printemps précoce en Europe

Les conditions météorologiques en Europe et en Mer noire sont douces et annoncent un printemps précoce. Parallèlement, un déficit hydrique s'installe dans la moitié Nord de l'Europe.
Les vols de charançons de la tige se généralisent

Écho des plaines Les vols de charançons de la tige se généralisent

Dans les parcelles de colza, les charançons de la tige poursuivent leur vol sur l’ensemble du territoire français, avec dans certaines régions, des populations beaucoup plus importantes que les années précédentes. Les premiers méligèthes ont aussi fait leur apparition. Ils sont à surveiller à partir du stade D1 du colza, boutons accolés.
Une sortie d'hiver précoce en Europe et mer Noire

Weather market Une sortie d'hiver précoce en Europe et mer Noire

Les températures douces qui règnent en Europe et en mer Noire semblent indiquer une sortie d'hiver précoce. Aux États-Unis, les zones de production de blé d’hiver sont toujours sous la neige. Le climat sud-américain est plutôt bon, avec un apport d’eau conséquent en Argentine et au Brésil.
Colza : attention aux charançons de la tige

Echo des plaines Colza : attention aux charançons de la tige

Les conditions climatiques, avec des températures supérieures à 9°C dans la journée, sont très favorables aux charançons de la tige. Les vols ont démarré dans pratiquement toutes les régions. Les colzas sont sensibles aux attaques de ce ravageur, à partir du stade C2, montaison.