Toute l'actualité réservée aux abonnés PRO

Avec la remontée des températures, surveiller les pucerons sur blé

Echo des plaines Avec la remontée des températures, surveiller les pucerons sur blé

Les températures grimpent, ce qui accroît le risque d’arrivée des pucerons sur épis en blé. Le risque est à évaluer en fonction du nombre de pucerons, un épi sur deux colonisé, mais aussi de la présence d’auxiliaires. Quant aux maladies, les taches de septoriose liées aux contaminations de mai apparaissent sur les dernières feuilles dans certaines régions. La pression fusariose est à évaluer dans les parcelles où il a plu autour de la floraison. Des pustules de rouilles jaune ou brune sont signalées sur variétés sensibles.
Dans le blé, surveiller pucerons des épis et cécidomyies orange

Écho des plaines Dans le blé, surveiller pucerons des épis et cécidomyies orange

Même si la pression des insectes n’est pas élevée, il est important de vérifier la présence de pucerons sur épis et de cécidomyies orange sur variétés de blé sensibles à et insecte. Dans les parcelles proches de la floraison, il est aussi indispensable d’évaluer le risque fusariose surtout dans les secteurs qui ont eu de la pluie ces derniers jours, ou si des orages sont annoncés.