Guerre des prix 300 agriculteurs manifestent à Morlaix devant des grandes surfaces

AFP

300 agriculteurs, selon ces derniers et la police, ont manifesté dans la nuit de jeudi à vendredi à Morlaix déversant des détritus devant des grandes surfaces pour « mettre la pression » sur les négociations commerciales en cours avec la grande distribution.

« On met la pression et derrière on va voir si on arrive à avoir des réponses », a indiqué à une journaliste de l'AFP le président des Jeunes agriculteurs (JA) du Finistère Stéphane Cornec.

Distributeurs, industriels et producteurs mènent actuellement et jusqu'à la fin du mois leurs négociations commerciales annuelles. « Aujourd'hui, les conditions de négociation et les prix qui nous sont annoncés nous permettent de dire que ça se passe assez mal », a-t-il expliqué, disant souhaiter que « la distribution respecte les engagements pris lors de la signature le 14 novembre d'une charte de bonne conduite entre représentants des agriculteurs, de l'industrie agro-alimentaire et de la distribution ».

Cette charte vise à permettre une meilleure répartition de la valeur entre les acteurs de la chaîne et à arrêter la guerre des prix, en attendant le projet de loi issu des États généraux de l'agriculture.

Les agriculteurs ont déversé des détritus, mais aussi des potirons et des échalotes, devant des grandes surfaces de Morlaix appartenant aux enseignes Leclerc, Intermarché et Géant, ainsi qu'au niveau de plusieurs ronds-points, selon la police qui a précisé qu'il n'y avait pas eu d'interpellation. Ces actions ont pris fin vers 1h du matin, selon la même source. Des actions similaires ont déjà eu lieu ces derniers jours dans le Finistère, mais également dans les Côtes-d'Armor.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous