Sucre L'Union européenne va fournir une aide aux pays ACP exportateurs

AFP

PORT-LOUIS, 28 sept 2004 - L'Union européenne a pris l'engagement d'introduire des mesures d'accompagnement pour les pays ACP exportateurs de sucre dans le cadre de la réforme du régime sucrier européen proposée par la Commission européenne, a indiqué lundi le Premier ministre mauricien Paul Bérenger.

M. Bérenger a fait mention, lors d'une conférence de presse à Port-Louis, d'une lettre conjointe en date du 16 septembre que lui ont adressé les commissaires européens Pascal Lamy (commerce), Franz Fischler (agriculture), et Poul Nielson (développement). Dans cette communication qualifiée "d'extrêmement encourageante" par le Premier ministre mauricien, les trois commissaires européens affirment que "la Commission européenne est prête à amortir les effets économiques et sociaux des restructurations (réforme du régime sucrier) en fournissant un soutien financier".

La lettre souligne qu'il s'agit "d'un engagement ferme" et précise que l'aide financière sera accordée aux ACP exportateurs de sucre "en plus du soutien général au développement prévu par le Fonds Européen de développement". Cette annonce européenne a été qualifiée de "percée considérable pour les pays ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique)" par le chef du gouvernement mauricien. Maurice est un important exportateur de sucre. Il a affirmé, par la même occasion, que Maurice et les autres pays ACP concernés continueront à réclamer une baisse de prix inférieure à celle proposée par la Commission européenne et un délai d'application plus long.

Aux termes des propositions de la Commission européenne le prix du sucre devrait accuser une baisse de 37% dans les trois prochaines années. Lors de son passage à Maurice le 18 septembre dernier, le ministre français de l'Agriculture Hervé Gaymard avait annoncé que les négociations au sujet de la réforme du régime sucrier européen ne débuteront que l'année prochaine et que les mesures préconisées ne seront appliquées qu'à partir de 2006.

Pour sa part, le ministre mauricien de l'Agriculture, Nando Bodha, également porte-parole des pays ACP exportateurs de sucre, se rendra du 11 au 14 octobre prochain en Europe où il devrait rencontrer notamment les ministres de la l'Agriculture de la Grande-Bretagne, de la Suède, du Danemark et du Portugal.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous