Ovins Hervé Gaymard rencontre les représentants de la filière à Narbonne

AFP

NARBONNE, 15 avril 2004 - Le ministre de l'Agricultre Hervé Gaymard a rencontré, jeudi à Narbonne (Aude) pour la première fois depuis son entrée au gouvernement il y a deux ans, les représentants de la filière ovine française.

Clôturant l'assemblée générale de la Fédération nationale ovine, le ministre a apporté son soutien à l'amélioration de la formation des jeunes ainsi qu'à la modernisation des bâtiments d'élevage, deux sujets qui préoccupent les éleveurs. Dans son intervention, Hervé Gaymard a également évoqué le loup, "un sujet douloureux et délicat qui n'a de cesse de (l)'interpeller et de (le) scandaliser".

"Je suis frappé du contenu idéologique de ce dossier" a-t-il indiqué, déplorant "dans certaines publications, une sympathie naturelle pour le loup qui fait fi" de la peur qu'il crée et des dégâts qu'il cause. Sans anticiper sur les conclusions du groupe national "loup", mis en place en octobre 2003 et qui doit présenter ses conclusions en juin, le ministre a toutefois annoncé qu'un plan issu de ces travaux comprendrait des mesures de financement de moyens de protection et de contingentement de la population des loups.

Le cheptel ovin se compose de 6,446 millions de brebis réparties chez quelque 48.000 éleveurs. L'ambition de la filière est de développer sa production de 20% dans les cinq prochaines années.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également


Contenu pour vous