Grande distribution Leclerc anonce une baisse "substantielle" du prix des marques en septembre

AFP

PARIS, 26 août 2004 - Michel-Edouard Leclerc, patron des Centres E. Leclerc, a déclaré jeudi à l'AFP que la plupart des industriels de grandes marques avaient accepté de baisser leurs prix le 1er septembre, conformément aux accords conclus en juin sous l'égide du ministère des Finances.

Le 17 juin, distributeurs et fournisseurs étaient convenus de baisser les prix des biens de grandes marques de 2% en moyenne au 1er septembre, en partageant l'effort de baisse. "Aucun doute n'est permis. le prix des grandes marques baissera substantiellement début septembre", précise le groupe E. Leclerc dans un communiqué.

M. Leclerc a cependant ajouté que d'une part, un tiers des fournisseurs environ a refusé de baisser ses prix, et d'autre part que les autres ont, pour la plupart, "choisi de réaliser des baisses supérieures à 2% sur des produits très ciblés, sans baisser d'autres produits". Ces baisses, décidées "unilatéralement" par les industriels, "concernent environ 2.000 références", précise le patron du groupe de distribution. Elles vont de 7 à 40% et concernent des produits alimentaires et non-alimentaires.

"C'est beaucoup, mais c'est insuffisant puisque les grandes marques représentent plus de 5.000 références dans un supermarché et plus de 7.500 dans un hyper", ajoute-t-il. "C'est pourquoi les Centres E. Leclerc ont décidé d'appliquer une baisse générale de 2% sur tous les articles de grandes marques qui ne sont pas proposés à la baisse par les fournisseurs. Dès septembre, plus de 5.000 références verront leurs prix baisser de 2 à 30% dans les Centres E. Leclerc", a annoncé M. Leclerc.

Le groupe a expliqué qu'il prendra à sa charge, "sur ses marges", les baisses non concédées par les industriels, auxquels il a seulement demandé de modifier leur facturation afin de ne pas être accusé de revente à perte.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous