Matières premières agricoles ADM améliore son bénéfice net en 2018, malgré la guerre commerciale USA-Chine

AFP

Le géant américain des matières premières agricoles et du négoce Archer Daniels Midland (ADM) a annoncé mardi un bénéfice net annuel de 2 milliards de dollars en 2018, en hausse de 25 % par rapport à 2017, malgré les baisses d'exportations de soja vers la Chine.

Si le groupe avait bénéficié en début d'année de la nouvelle politique fiscale lancée par Donald Trump, il a souffert de « niveaux d'exportations de soja extrêmement faibles en Chine » en raison de la guerre commerciale USA-Chine, selon un communiqué.

Sur l'année, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires global en hausse de 5,7 % à 64,34 milliards de dollars. Au quatrième trimestre, il a décru de 0,8 % à 15,9 milliards de dollars. « Les exportations nord-américaines de maïs et de soja - en dehors de la Chine - étaient en hausse », a souligné ADM dans un communiqué. Au seul quatrième trimestre, le bénéfice net d'ADM a fondu de 43 %, à 312 millions de dollars, contre 543 millions au cours des trois derniers mois de l'exercice précédent. Sur ce trimestre, le bénéfice d'exploitation est resté solide, à 786 millions de dollars contre 733 un an auparavant (+ 7 %).

Mais durant ces trois derniers mois, ADM a dû inscrire une charge de restructuration de 66 millions de dollars, qui a gonflé à 102 millions de dollars le total de provisions annuelles pour restructurations. Par ailleurs, le groupe a aussi subi une perte de 8 millions de dollars sur des ventes d'actifs durant le trimestre. « Les équipes ont réalisé un bon travail en se concentrant sur les éléments que nous pouvions contrôler », a estimé le Pdg Juan Luciano cité dans un communiqué, qui estime que le groupe se « positionne pour pouvoir augmenter les profits en 2019 et au delà ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous