Terrena Baisse du chiffre d'affaires en 2018 mais bond de la rentabilité

AFP

Terrena, troisième coopérative agricole française, a vu son chiffre d'affaires reculer de près de 4 % à 4,9 milliards d'euros en 2018, notamment à cause de la vente du producteur de volaille Doux, alors que la rentabilité faisait un bond.

« L'année 2018 restera comme une année de transition en termes de performance économique pour le groupe Terrena dans un contexte de fusion des coopératives Terrena, Terrena Poitou et de la Coopérative des agriculteurs de Mayenne (CAM) et de sortie du groupe Doux », indique le groupe coopératif dans un communiqué. Si en 2017, les ventes du groupe ressortaient à 5,1 milliards d'euros, en 2016, son chiffre d'affaires avait augmenté de 3 % à 5,2 milliards grâce aux acquisitions du volailler Doux et de Soprat, mais à périmètre comparable, il avait reculé de 5,2 % en raison de la crise agricole. « La discipline démontrée en matière de coûts, de gestion de cash et d'engagements des investissements ont permis au groupe coopératif de poursuivre sa trajectoire de transformation tout en maîtrisant ses fondamentaux financiers », selon le communiqué. Ainsi, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a bondi de 29 % à 99 millions d'euros. Ce chiffre reflète cependant des « performances contrastées » entre les pôles, précise Terrena. La croissance du pôle végétal spécialisé et des alliances est « une source de satisfaction », et les effets de redressement en cours d'Elivia et de Galliance ont limité « l'impact contextuel défavorable de hausse de prix des matières premières, et de pression sur les prix de vente exercée par la grande distribution », indique le groupe.

En revanche, le pôle Amont « a évolué dans un environnement difficile marqué par des conditions climatiques et des conditions de marché dégradées, notamment sur le secteur de l'agrofourniture », poursuit Terrena. La coopérative a également apporté un soutien financier à ses adhérents par des retours financiers et des mesures d'accompagnement conjoncturelles à hauteur de 10 millions d'euros, ajoute-t-elle. Terrena fédère 21 000 agriculteurs-adhérents et emploie 14 000 salariés dans cinq départements du centre-ouest.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous