Tilly Sabco Bretagne Cci de Morlaix : « Un projet en rupture avec le modèle avicole traditionnel »

Afp

Morlaix (France), 8 déc 2014 (AFP) - Le projet de reprise de l'abattoir de volailles breton Tilly-Sabco, porté par le britannique MS Food, Breizh Algae Invest et la Chambre de commerce de Morlaix, est « en rupture avec le modèle avicole traditionnel », a assuré lundi le président de la Cci Jean-Paul Chapalain.

Le tribunal de commerce de Brest a choisi vendredi l'offre du trio pour reprendre l'abattoir situé à Guerlesquin (Finistère), qui emploie 322 personnes et qui avait été placé en liquidation judiciaire fin septembre.

« En retenant notre offre, ils ont pris le pari de l'innovation, ils ont opté pour un projet en rupture avec le modèle avicole traditionnel, un projet à forte valeur ajoutée, un projet au long cours » s'est félicité Jean-Paul Chapalain, lors d'une présentation de la nouvelle société, Tilly Sabco Bretagne, à la presse.

Ce projet, qui prévoit le maintien de 202 emplois, est basé sur « le renforcement de la valeur ajoutée du produit. Cela induit de travailler à différencier les marchés au niveau géographique et à différencier les marchés au niveau gamme », a-t-il ajouté.

MS Food, entreprise familiale fondée en 1996 et un des principaux distributeurs de produits halal au Royaume-Uni et en région parisienne, « apporte la connaissance d'un marché porteur halal », a indiqué Jean-Paul  Chapalain.

Alors que l'abattoir maîtrise déjà les circuits de distribution au Moyen-Orient, la nouvelle société envisage un développement à moyen terme en Asie, a-t-il ajouté. Le fond d'investissement Breizh Algae Invest - lancé par la société bretonne Olmix et destiné à accompagner le développement de la filière algues dans l'Ouest - permettra une alimentation des poulets à base d'algues qui viendra se substituer aux antibiotiques couramment utilisés, « pour un produit premium », a ajouté Jean-Paul Chapalain.

« Le poulet aux algues c'est une Une mondiale, on est les premiers à le faire dans le monde », s'est félicité Hervé Balusson, le pdg d'Olmix et désormais à la tête de la nouvelle société dirigée par Idris Mohammed, directeur opérationnel de MS Food. Daniel Sauvaget, pdg de l'abattoir avant sa reprise en sera le directeur opérationnel. Le capital de la nouvelle entité est détenu à parts égales entre les trois acteurs (1,5 million d'euros au total). 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous