; Campagne de promotion des métiers en coopératives agricoles

Coopératives agricoles En stock : une palette de métiers pour les jeunes à promouvoir !

Terre-net Média

Depuis septembre dernier, La Coopération Agricole met en avant sur Youtube la diversité des professions proposées dans les coopératives, à travers des portraits vidéos de salariés à différents postes. Conducteur de silos, conseiller agricole, responsable export, directeur commercial et marketing, inséminateur, maître fromager... #1001 métiers d'avenir à faire découvrir, en particulier aux jeunes en recherche de formation ou d'emploi. Certaines entreprises du réseau organisent même des journées portes ouvertes spécifiquement pour eux ou des opérations pédagogiques de plus longue durée.

silos de cooperatives agricolesLes coopératives communiquent pour attirer des jeunes et renouveler leurs forces vives. (©Pixabay)

Sur sa chaîne Youtube, La Coopération Agricole fait la promotion, depuis l'automne dernier, des nombreux métiers qui existent dans les coopératives. L'objectif : attirer des jeunes vers pour renouveler les générations de salariés. Cette campagne de communication #1001MetiersdAvenir est également diffusée sur les chaînes LCP-Assemblée Nationale et des télévisions régionales.

16 professions sont, pour le moment, présentées en vidéo par les personnes les mieux placées pour en parler : ceux et celles qui les exercent au quotidien : conducteur de silos, conseiller agricole, responsable technique, export, RSE, communication et marketing, directeur commercial et marketing, des ressources humaines, technicien d'élevage, forestier, de laboratoire, inséminateur, maître fromager, chauffeur laitier, conducteur de ligne dans une usine de transformation, chef d'atelier machinisme. 

Par exemple, Laura Matteau, conductrice de silos sur le site Terrena de Sérigny dans la Vienne, « réceptionne les céréales des producteurs adhérents pour les expédier aux clients, en veillant à la qualité des grains ». Ayant hérité de la fibre agricole familiale, elle a d'ailleurs été saisonnière avant d'être rapidement embauchée en CDI. Ce qu'elle apprécie particulièrement dans son travail : « le contact avec les agriculteurs, la diversité des tâches et l'absence de routine. »

Cliquer sur le curseur pour lancer la vidéo.

« Des tâches variées, au contact des agriculteurs »

Benoît Calmes, lui, est conseiller à CAPL (Coopération agricole du Pays de Loire). Il accompagne les agriculteurs membres dans l'utilisation des nouvelles technologies, notamment des outils de diagnostic de sols et de mesure de la densité végétale pour l'application d'engrais et la modulation de dose. Quant à Mickaël, il gère l'entretien des machines agricoles et le magasin de pièces/équipements pour Unéal. Après son BTS agroéquipement en apprentissage, on lui a proposé un poste de technicien et, deux ans, plus tard, de chef d'atelier.

Les atouts de sa profession selon lui : la variété des missions effectuées (gestion d'équipe, organisation du travail, centralisation des appels clients, etc.) et l'importance de la satisfaction clients. Autre parcours : celui de Vincent Lecouffe, directeur des ressources humaines chez Eureden, l'une des plus grande coopérative d'Europe. Son champ d'action : 9 000 employés, plus de 200 métiers et 6 branches d'activité distinctes.

Le secteur spécifique de l'élevage n'est pas non plus en reste : Franck est chauffeur laitier chez Sodiaal, François est inséminateur chez Apis Diffusion et Julien maître fromager à la coopérative d'Isigny. Le premier insiste sur les qualités « d'autonomie, rigueur et précision », dont il faut faire preuve dans son poste. Le deuxième doit « être disponible, y compris les week-ends et jours fériés, parce que l'insémination se pratique à un moment précis » et ne peut pas être différée. D'où des difficultés « à attirer des candidats » même si « améliorer génétiquement les troupeaux est gratifiant ». Le troisième est fier de « transformer le lait en camembert AOP, façonné en 21 jours selon la tradition du terroir normand ».

Des journées Impuls'Agri dans les sites NatUp

Pour communiquer sur les métiers de la coopération agricole, en plus de ces vidéos, plusieurs coopératives organisent des portes ouvertes à destination des écoles. NatUp, entre autres, propose la 2e édition d'Impuls'Agri. Près de 400 apprenants et enseignants des l’enseignement agricole (MFR, Lycées et formation d'ingénieurs) sont attendus jeudi 5 mai prochain sur le site de Saint-Vaast-d'Équiqueville en Seine-Maritime. Speedmeetings entre salariés et étudiants, ateliers au champ, conférences et autres animations permettront, au groupe coopératif, de faire découvrir ses 18 domaines d'activité regroupant 150 professions différentes.

Les thèmes abordés : l'utilisation des datas, l’agroécologie, l’agriculture de précision, le modèle coopératif et l’amélioration du bilan carbone via la production agricole. Ce rendez-vous répond « à notre besoin de recrutement toujours plus important – 100 CDI sont créés annuellement – et à notre volonté d'intégrer des jeunes par le biais de l’alternance : chaque année, nous formons 60 à 70 alternants », explique Marion Demouge, directrice communication & engagement coopératif.

Le 21 avril, une journée Impuls'Agri a également eu lieu dans le même département à Ordemare. L'occasion de présenter les résultats d'essais agronomiques de cette ferme expérimentale, orientée majoritairement vers le colza (classique, érucique et oléique), aux 350 élèves présents venant de 10 établissements agricoles normands et picards. Des démonstrations d'usage de drones et de systèmes de guidage GPS étaient aussi au programme. La coopérative compte 1 200 employés et 126 métiers sur divers lieux : des silos, stations de semences, usines d’aliment de bétail, industries agroalimentaires... Tous les ans, elle recrute 50 CDI, 200 saisonniers et une dizaine d’alternants. Et espère ainsi contribuer au dynamisme économique des territoires, en créant de l'emploi.

La 5e édition de l'Agora des collèges

Citons par ailleurs l’Agora des collèges renouvelée en 2022 pour la 5e fois. Initiée par le groupe coopératif isarien du même nom, cette opération est désormais étendue à l'échelle nationale pour toutes les coopératives. « Des trinômes (un professeur, un agriculteur et un collaborateur d'Agora) parrainent une classe de collégiens pour qu'ils deviennent des Agricurieux. Pendant cinq mois, ils les accompagnent dans la découverte concrète du monde agricole, à travers des supports pédagogiques variés, en classe et sur le terrain ». Dans l'Oise, le Val d’Oise et l’Eure, 650  élèves de 26 classes, principalement des 4e mais également des 6e, 5e et 3e de 11 collèges, doivent participer.

Retrouvez toutes les infos sur l'Agora des collèges sur la page Facebook Agricurieux :

Initialement qu'en présentiel, puis 100 % en distanciel avec des vidéos interactives au plus fort de la crise sanitaire, c'est un format hybride qui a été retenu cette année pour maintenir « des échanges authentiques » avec les exploitants agricoles et les salariés, et continuer d'utiliser la « plateforme digitale, interactive et ludique ». La 1ère étape comprend deux séances en classe, dispensées par les professeurs en présence éventuellement d'agriculteurs et d'employés d'Agora, l'une sur le développement de l'agriculture depuis la préhistoire et sur les différentes cultures du champ à l'assiette, l'autre sur le métier d'agriculteur et ceux du monde agricole.

La 2e étape consiste en une visite d'exploitation et d'un silo, axée sur la protection de l'environnement, de la biodiversité, de l'eau, des sols, des plantes, ainsi que sur le devenir des céréales. Finalité : « se retrouver en juin, tous ensemble sur la plateforme agroécologique de Catenoy (60), pour clôturer cet événement de façon conviviale. » Bilan à suivre donc dans un mois. Réunissant 2 500 adhérents et 140 collaborateurs, Agora est spécialisée dans les métiers du grain, de la collecte à la commercialisation en passant par l’approvisionnement agricole (semences, nutrition et protection des plantes, alimentation animale) et en favorisant la transition de ses adhérents.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média