Orge de brasserie Des perspectives moroses

Agra Presse

« Des jours moins sympathiques nous attendent » a estimé Daniel Huvet, directeur général de Malteurop, au cours du colloque Orge de Brasserie organisé le 5 février par Arvalis, Institut résultant de la fusion entre l'ITCF et l'AGPM-Technique.

Aujourd'hui, l'excédent européen de production d'orge de brasserie est estimé à 2,5 MT quand l'Europe exporte 2,25 MT. En 2005, l'Europe aura un excédent de 3,4 MT. Que faire avec ce surplus ? Daniel Huvet n'envisage une exportation ni vers la Chine, ni vers les pays de l'Est. Le marché d'Amérique du Sud pourrait offrir des opportunités mais la situation économique y est précaire et la consommation par habitant faible. « Il faudra restructurer l'appareil de production » a regretté Daniel Huvet.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous