Editorial Des Tic, pas des Ntic !

Terre-net Média

Edito de la rédaction paru dans Terre-net Magazine n°29 d'octobre 2013.

Terre-net Magazine n°29 Consultez Terre-net Magazine en ligne ICI. (©Fotolia, Terre-net Média ; création Terre-net Média)

Pierre Boiteau, journaliste directeur des rédactions, Terre-net Média (copyright Terre-net Média)

Par Pierre Boiteau, journaliste directeur des rédactions

Pour réagir :

* Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux :

Facebook

Twitter

Google+

* Réagissez sur la communauté des forums agricoles de Terre-net ou sur les forums des éleveurs de Web-agri.

S’il vous plaît, arrêtez de me parler des Ntic en agriculture. Enlevez le "N", et dites Tic. Un détail ? Non. Car dans ce secteur d’activité, ces technologies n’ont rien de nouveau. Je m’explique.

Selon le dictionnaire Larousse : les Ntic, "nouvelles technologies de l’information et de la communication", sont "l’ensemble des techniques utilisées pour le traitement et la transmission des informations (câble, téléphone, internet, etc.)". Si pour certains, ce sont des outils récents, je ne les en blâmerais pas... mais pour les agriculteurs, ils font partie du quotidien. Agriculture de précision, internet, télédéclaration ou suivi des marchés en ligne… Tous les jours, les exploitants agricoles se servent des Tic, certains même depuis la fin du siècle dernier.

En agriculture, nous en sommes à l’ère de la communication entre machines et à l’intelligence embarquée ! Malgré la fracture numérique qui subsiste encore entre les zones urbaines et les territoires ruraux, les producteurs agricoles sont à la pointe des progrès technologiques. Leurs fournisseurs également. Il suffit de se rendre dans une ferme ou de visiter un salon agricole pour le constater. Et plusieurs articles le démontrent chaque mois dans Terre-net Magazine. Ce modernisme est d’ailleurs reconnu. Rappelons que pour 80 % des Français, les agriculteurs sont modernes (baromètre 2013 Ifop/Dimanche Ouest France).

L’étude agrinautes-agrisurfeurs 2013, réalisée par Bva sur "les équipements et usages des agriculteurs sur internet", le confirme elle aussi. Une partie des résultats figurent en page 8 de ce numéro, avec "des agri-geeks de plus en plus mobiles" et qui se connectent toujours plus chaque jour pour leur métier. D’autres chiffres sont dévoilés dans notre Grand angle, consacré aux applications mobiles pour l’agriculture. Au bureau, chez soi, sur le tracteur, en salle de traite, dans la stabulation, etc. : partout, les fermes passent au tout numérique.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous