Afrique sub-saharienne « Forte croissance» de la production agricole d'ici 2027

AFP

L'OCDE et la FAO attendent une « forte croissance de la production agricole » en Afrique sub-saharienne d'ici 2027, avec une hausse de 30 % des productions végétales et de 25 % de la production de viande.

Cette progression s'accompagnera d'une « expansion des superficies cultivées pour le maïs, le soja et la canne à sucre », selon le rapport Perspectives agricoles 2018-2027 présenté mardi par les deux institutions internationales.

L'Afrique sub-saharienne va connaître une « hausse générale de la productivité » avec l'utilisation « d'engrais, de pesticides, de semences améliorées et de technologies de mécanisation et d'irrigation », poursuit-il. Cependant cette croissance n'assurera pas la sécurité alimentaire de la région en raison « des besoins de consommation grandissants » dus à la croissance démographique.

Une croissance « vigoureuse » est aussi attendue pour le coton (+ 33 %) dans cette région, la canne à sucre (+ 18 %), et le sucre (+ 34 %) tandis que la production de poisson devrait augmenter de 12 %.

Malgré la rapidité de ces progressions, l'Afrique sub-saharienne ne contribuera qu'à moins de 5 % de la production mondiale de sucre et de canne-à-sucre à l'horizon 2027.

Les auteurs du rapport s'inquiètent par ailleurs des colonies de chenilles légionnaires d'automne qui ont récemment fait leur apparition dans 28 pays d'Afrique « avec des répercussions potentiellement graves pour les cultures de maïs, de riz, de sorgho, de canne à sucre, et de soja ».

Au plan mondial, le rapport note par ailleurs que la demande d'aliments pour animaux continuera de progresser « plus vite que la demande liée à l'alimentation humaine du fait de l'intensification de l'élevage ». La Chine sera à l'origine d'une large part de cette croissance, en raison de la forte demande de viande.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous