Exposition universelle 2015 L'agriculture et la gastronomie française se déploient à Milan

Terre-net Média

Le 1er mai, l'exposition universelle s'est dévoilée au public. A travers son pavillon "A table la planète !", la France expose son exception agri-culturelle : son savoir-faire en matière d'agriculture durable et d'industries agroalimentaires.

Alors que l’exposition universelle a ouvert ses portes à Milan le 1er mai sur le thème "Nourrir la planète, énergie pour la vie", le pavillon français "A table la planète !" expose pour six mois l’un de ses domaines d’excellence : l’agriculture et l’industrie agroalimentaire. Ce pavillon conçu par l'agence XTU, un bâtiment construit totalement en bois représente un paysage inversé de 3.600 m², s’inspirant d’un marché sur deux étages à l’image des halles présentes partout en France, lieux d’échanges mais aussi de production. 

Le pavillon français Le pavillon français " A table la planète !" expose le savoir-faire français (© Cmc / Xtu / Studio A. Rispal /Simonin Frères)

La France mise sur la qualité et le plaisir de l’alimentation en alliant la sécurité sanitaire de l’eau et des aliments, l’équilibre nutritionnel et la dimension "plaisir" (savoir-faire culinaire, produits de terroir, gastronomie, repas à la française et convivialité, etc.).

4.000 BAGUETTES PAR JOUR

Véritable emblème de la France, la boulangerie « à la française » et ses produits sont l’une des plus belles représentations du patrimoine gastronomique français de l’exposition universelle. C’est au travers d’une boutique éphémère qu’Intercéréales (l’interprofession représentative des céréales) invitera les milliers de visiteurs à découvrir la baguette : symbole de la filière blé tendre. Les boulangers présents comptent produire 4.000 baguettes et 1.500 viennoiseries chaque jour pour les 20 millions de visiteurs attendus. D'autres organismes agricoles sont également partenaires de cet événement : l'Inao, le Cirad, le Gnis, l'Ania, FranceAgriMer, l'Inra, l'Irstea, AgroParisTech', le Cniel et la coopérative Terrena.

Le pavillon français illustre également la politique du gouvernement: « produire plus » et « produire mieux ». Alors que la planète comptera près de 10 milliards d’êtres humains à l’horizon 2050, comment assurer à l’ensemble de ses habitants une alimentation suffisante, de qualité, saine et durable ? La France s’engage sur cette question du défi alimentaire à travers quatre piliers :

  • la sécurité alimentaire mondiale en augmentant la productivité agricole par les innovations.
  • la sécurité alimentaire des pays en voie de développement en tenant une politique active de coopération internationale.
  • répondre aux besoins quantitatifs en hausse en préservant les potentialités naturelles de la planète et les équilibres socio-économiques.
  • miser sur l'équilibre nutritionnel en gardant la notion de « plaisir ».
Le Pavillon France à Milan : des faits et des chiffres

• Un pavillon bois innovant entièrement démontable et remontable, à très basse consommation d’énergie,
• 3.600 m² de surface pour le Pavillon France dont 1.100 m² scénographiés,
• Le café des chefs, une boutique, une boulangerie, un foodtruck
• 1.000 visiteurs attendus par heure,
• 5.000 délégations officielles attendues durant les 184 jours de l’exposition,
• 20 M€ d’investissement public répartis entre sept ministères engagés dans l’événement
A lire aussi :

Comment nourrir la planète - La France proposera ses solutions à Milan 2015

Expo universelle à Milan - Pas assez d'entreprises françaises présentes

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous