Commerce extérieur L'UE rouvre son marché à la mangue indienne après neuf mois d'embargo

Afp

Bruxelles, 20 jan 2015 (AFP) - L'UE va rouvrir son marché aux mangues indiennes, bannies depuis mai 2014 pour éviter une invasion de parasites, ce qui avait suscité un appel d'air pour la production pakistanaise au grand dam des autorités indiennes, a annoncé mardi la Commission européenne.

La décision de lever l'embargo a été avalisée par les représentants des États membres, après qu'un audit européen a attesté « d'améliorations significatives du système de certification phytosanitaire » indien, a précisé la Commission dans un communiqué.

Entré en vigueur le 1er mai, l'embargo avait été décidé après la détection en 2013 de 207 cargaisons indiennes de fruits contaminés par des maladies et parasites, notamment des drosophiles, susceptibles de menacer la flore européenne.

Les importations de mangues vont reprendre « avant le début de la prochaine saison, en mars 2015 », a précisé l'exécutif européen.

Selon l'exécutif bruxellois, les mangues bannies (de l'espèce Mangiefra), avec quatre autres espèces végétales d'aubergines, courges et colocasia, qui avaient également été incluses dans l'embargo, représentent moins de 5 % du total des fruits et légumes importés d'Inde par l'UE.

La mise au ban de ces légumes sera elle aussi réexaminée « à un stade ultérieur, quand plus de données seront disponibles » sur les garde-fous mis en place en Inde.

L'agence de promotion des exportations indiennes avait dénoncé cet embargo comme injustifié, et relayé l'irritation d'importateurs britanniques.

Les producteurs pakistanais avaient pour leur part manifesté leur intention de saisir l'aubaine pour rafler les parts de marché de leurs voisins.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous