Marie-Galante La campagne sucrière à l'arrêt après une panne majeure

AFP

La campagne sucrière 2021 a été interrompue deux jours après son ouverture à la sucrerie de Marie-Galante, au sud de l'archipel guadeloupéen, après une panne dont la réparation pourrait prendre « huit à dix mois », a appris l'AFP vendredi auprès de la direction de l'usine.

La chaudière de la Sucrerie rhumerie de Marie-Galante (SRMG) a subi le 14 avril une surchauffe, puis un refroidissement brutal, sans que les dispositifs d'alerte ne se déclenchent, a indiqué Athanase Coquin, le patron de l'entreprise. L'arrêt de la campagne sucrière est un coup dur pour l'économie de l'île qui compte environ 1 500 planteurs parmi ses 11 000 habitants.

La panne intervient dans un contexte tendu autour de cette usine. Des rumeurs évoquant une fermeture définitive et un transfert des activités en Guadeloupe avaient retardé le début de la campagne. La direction avait finalement démenti et annoncé avoir consenti à des investissements à hauteur d'un million d'euros pour permettre à l'outil industriel de fonctionner.

« Il n'est pas normal qu'une usine qui vient de passer six mois de révision subisse une telle catastrophe. Il y a des choses un peu suspectes qui méritent des éclaircissements », a commenté la présidente de la Communauté de Communes de Marie-Galante, Maryse Etzol, qui a réclamé une enquête indépendante à la préfecture. La direction de l'usine privilégie de son côté son enquête interne. Les services de l'État ont dépêché une équipe sur place mercredi afin de procéder à des évaluations des conséquences de l'incident.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous