Sécheresse La FDSEA de Côte-d'Or organise vendredi le "transport du désespoir"

AFP

La FDSEA de Côte-d'Or, qui dénonce "l'inefficacité" de la SNCF et l'absence de l'armée, a décidé d'organiser vendredi 17 octobre 2003, un convoi exceptionnel de trente tracteurs en double remorque, baptisé le "transport du désespoir", pour aller chercher 400 tonnes de paille près de Troyes.

Selon Arnaud Bacciochi, secrétaire général du syndicat dans le département, les agriculteurs de Côte-d'Or touchés par la sécheresse ont besoin de 30.000 tonnes de paille, et sur les 13.000 qui ont été achetées dans le nord de la France, seules 4.000 ont été acheminées.
"Comme on voit que cela n'avance pas et que la paille est en train de pourrir, on organise notre propre convoi de Montbard (Côte-d'Or) à Charny-le-Bachot (Aube), ce qui nous permettra de transporter l'équivalent d'un train, soit 400 tonnes", a indiqué à l'AFP M. Bacciochi.
Dans un communiqué, la FDSEA se déclare "désespérée", estimant que "l'armée s'est dégagée du dossier en faisant une opération ponctuelle d'un convoi" et que "la SNCF brille par son inefficacité" en mettant "10 jours au minimum" pour acheminer 400 tonnes de paille. De plus, selon le texte, les transporteurs privés ne peuvent faire face aux besoins.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous