Crise porcine La filière française en chiffres

AFP

La France compte 54.600 élevages porcins et 14.700 élevages de truies, les deux-tiers de la production française provenant des régions Bretagne et Pays-de-la-Loire.

La production française (2,089 millions de tonnes dont 606.600 pour l'exportation en 2003) est réalisée principalement par 19.000 élevages de plus de 20 animaux, dont 15.000 éleveurs spécialisés, la moitié des chefs d'exploitation ayant plus de 50 ans. La production totale de porcs a été l'année dernière en léger recul (-0,1%) -26.659.000 en 2003 contre 26.695.000 en 2002 - et cette tendance devrait s'accentuer en 2004 avec une nouvelle baisse de 0,5% par rapport à 2003, selon une étude publiée par le ministère de l'Agriculture.

La crise que traverse la filière française porcine est due à une sévère concurrence étrangère (486.500 tonnes équivalent carcasses importées sur 1,97 million de tonnes de viande de porc disponibles pour la consommation en 2003), affirme l'Ofival (Office national interprofessionnel des viandes, de l'élevage et de l'aviculture).

En outre, la consommation de viande de porc a également reculé (-5% pour le porc frais, -1% pour la charcuterie, +0,4% pour le jambon en 2003), souligne-t-il. Cette nouvelle tendance suit une période d'euphorie qui a vu, au cours des 40 dernières années, la consommation de viande de porc passer en France de 25 à 40 kg par habitant alors que le prix du porc - en monnaie constante - était divisé par 3.

Le prix du porc payé au producteur a battu un record à la baisse à 0,852 euro le kilo le 11 décembre dernier et reste depuis sous la barre des 0,90 euros. Il faut remonter au 12 mai 1999 pour trouver un cours encore plus faible : 0,849 euro le kilo.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous