Céréales La France va enregistrer sa plus petite récolte depuis 8 ans

AFP

La France va engranger en 2003 sa plus petite récolte céréalière depuis huit ans, avec 55 millions de tonnes, selon les prévisions statistiques publiées par Agreste Conjoncture et confirmées mardi 14 octobre 20003, par le ministère de l'Agriculture.

Les conditions climatiques de septembre n'ont marqué qu'une amélioration trop faible et de toute façon trop tardive pour compenser les effets défavorables du climat estival sur les cultures d'été et les prairies, a expliqué le ministère de l'Agriculture. Les baisses de rendement - qui vont entraîner une récolte inférieure d'environ 21% par rapport à 2002 et de 16% par rapport à la moyenne 1998-2002 - sont estimées à 20 quintaux par hectare pour le maïs grain, 26 q/ha pour le maïs fourrage et le sorgho, 4 q/ha pour le tournesol et 5 tonnes par ha pour la betterave industrielle.
En revanche, la qualité est très bonne pour certaines productions, en particulier la betterave à sucre. La récolte de la principale céréale, le blé tendre, est estimée par le Service central des enquêtes et études statistiques (SCEES) du ministère de l'Agriculture à 29,3 millions de tonnes, en diminution de 22% par rapport 2002 et de 17% par rapport à la moyenne quinquennale. Le rendement de 64 q/ha, qui perd 12 q/ha par rapport à 2002, est le plus faible depuis 15 ans.
Avec moins de 10 millions de tonnes, la récolte d'orge diminue de 11%, la hausse des surfaces ne compensant pas la baisse du rendement de 10 q/ha. La récolte d'avoine diminue de 28%, celle de seigle perd 14% et celle de sorgho près de 50%. Avec guère plus de 11 millions de tonnes, les prévisions de production de maïs grain sont en retrait de 31% par rapport 2002.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous