Abattoir Gad La Sva Jean Rozé dépose une offre améliorée

Afp

Rennes, 9 oct 2014 (AFP) - La Sva Jean-Rozé, filiale d'Intermarché, a amélioré son offre de reprise de l'abattoir de porcs Gad à Josselin (Morbihan), en liquidation judiciaire, prévoyant de reprendre 530 postes sur 755 - soit 23 de plus qu'annoncé précédemment, a-t-on appris jeudi de source syndicale.

« A notre demande, la Sva a revu son offre à la hausse », a dit à l'Afp Patrick Piguel, représentant Cfdt, venu à Rennes pour un comité central d'entreprise (Cce) de Gad Sas. Selon ce responsable syndical, la Sva Jean-Rozé reprendrait 530 salariés de l'abattoir morbihannais, au lieu de 507 dans l'offre présentée le 25 septembre dernier. « C'est positif, d'autant plus que c'est nous qui l'avions demandé », a-t-il estimé.

Confronté à des problèmes de trésorerie, le groupe breton Gad Sas, spécialisé dans l'abattage et la transformation de porcs a été placé le 11 septembre en liquidation judiciaire avec une poursuite d'activité de trois mois, ouvrant la voie à des offres de reprise qui seront examinées lundi par le tribunal de commerce de Rennes.

Concernant deux autres unités du groupe Gad Sas fonctionnant encore à Lampaul-Guimiliau (Finistère), représentant 71 emplois au total, seul un repreneur s'est manifesté, qui conserverait 11 emplois. Quelque 900 personnes avaient été licenciées il y a près d'un an dans l'abattoir finistérien. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous