Agriculture biologique Une hausse de 5 % en un an des surfaces certifiées

Terre-net Média

A quelques jours du lancement du "Printemps Bio 2015", l’Agence bio et les partenaires de l’agriculture biologique ont dévoilé les évolutions chiffrées de la filière. Davantage de surfaces cultivées, une demande en hausse, des produits de plus en plus populaires… bref, l'agriculture biologique séduit de plus en plus les Français.

Debut 2015 en France, 59% des établissements de restauration déclaraient proposer des produits biologiques à leurs convives.Début 2015 en France, 59 % des établissements de restauration déclaraient proposer des produits biologiques à leurs convives. (©Fnab)

Il semblerait que les produits bio surfent sur la vague. Depuis 2013, le marché a augmenté de 10 % pour atteindre 5 milliard d’euros. En 2014, l’Agence bio estime que 9 Français sur 10 ont consommé des produits bio (dont 6 au moins une fois par mois). En restauration collective, ces produits ont également la cote : l’agence constate une hausse des achats de 11 %.

Depuis 2009, l’Observatoire national des produits bio en restauration collective suit l’évolution de l’offre : les produits issus de l'agriculture biologique sont présents dans 6 restaurants collectifs sur 10. Mais dans les foyers aussi, ils ont du succès : 10 % des Français en consomment au moins une fois par jour et 29 % au moins une fois par mois. Ils font désormais partie des habitudes des Français puisqu’ils ne sont plus que 12 % à déclarer ne jamais en consommer. C'est une certification de mieux en mieux connue et qui garde toujours une image positive. Pour les Français, les produits bio sont bons pour l’environnement, bons pour la santé et ont du goût. Les fruits et légumes ainsi que les produits laitiers bio restent en tête du panier.

Pour répondre à cette demande croissante, la production bio continue de se développer : 1,12 million d’hectares sont certifiés au 31 décembre 2014 (+ 5 % en un an)  soit 4,41 % de la Sau française (surface doublée par rapport à 2007). L’agence de développement et de la promotion de l’agriculture bio comptabilise 26.500 exploitations converties. Elle souligne tout de même de fortes disparités entre les régions : près de la moitié des surfaces se regroupent en Midi-Pyrénées, dans les Pays de la Loire, dans le Languedoc-Roussillon, le Rhône-Alpes et la région Paca.

Cette évolution semble se confirmer cette année : depuis début 2015, 1.659 producteurs se sont nouvellement engagés soit une hausse de 16 % par rapport à la même période en 2014. Pour diverses raisons (diversité des cultures, transformation, vente directe), l’agriculture biologique génère 60 % de main d’œuvre supplémentaire par rapport à l’agriculture conventionnelle. Le secteur représente environ 100.000 emplois en équivalent temps plein, soit 7 % de l'ensemble des emplois agricoles.

Du 1er au 15 juin, c’est le printemps bio !

Reflet de cette vitalité, le printemps bio qui se déroule la première quinzaine de juin invite tous les Français qui ont soif de connaissances sur ce sujet à goûter à l’étendue des produits bio. Partout en France des événements auront lieu pour familiariser consommateurs et professionnels aux principes et valeurs de l'agriculture bio.

Retrouvez toutes les animations sur le site du printemps du bio et sur l’appli «  La bio en poche »

Les exploitations biologiques sont relativement diversifiées : 64 % d’entre elles ont des surfaces toujours en herbe ou des cultures fourragères, 41 % produisent des fruits ou légumes frais et 36 % font de l’élevage (22 % bovins, 10 % des monogastriques, 6 % des ovins et 3 % des caprins). Coté filière, la palme d’or revient aux légumes secs avec 23 % de la production française, ensuite suit l’arboriculture, les plantes à parfum, aromatiques et médicinales et la viticulture. A l’inverse, l’agriculture bio ne représenterait que 1,9 % des grandes cultures. Coté élevage, ce sont les apiculteurs et éleveurs de poules pondeuses les plus représentés dans la filière.


En France, un producteur bio sur deux vend directement ses produits au consommateur. Un sur quatre déclare transformer au moins une partie de sa production à la ferme. Commercialisés dans quatre circuits, en magasins spécialisés bio, en grandes surfaces alimentaires, en vente directe ou chez certains artisans-commerçants, les ventes de produits bio ont augmenté de 11,5 %, soit une hausse de 466 millions d’euros en un an. 76 % des produits issus de l'agriculture biologique consommés en France proviennent de l’Hexagone. L’agence déclare que « la moitié des exportations concernent les produits exotiques et spécialités d’autres pays. Près d’un tiers des achats extérieurs sont des compléments de gamme ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous