Filière oléagineuse et protéagineuse Le Cetiom renommé Terres Inovia

Terre-net Média

Depuis le 9 juin, le Cetiom a changé de nom pour devenir Terres Inovia. Le centre technique des oléagineux et protéagineux axera davantage ses missions sur l’innovation et la performance.

La filière oléagineuse et protéagineuse se réorganise et depuis le 9 juin, le Cetiom a changé de nom pour devenir Terres Inovia. Deux pôles ont vu le jour : Terres Univia, l’interprofession et Terres Inovia, l’institut technique. Leur mission est claire : améliorer l’indépendance en protéines végétales de la France ; tout en renforçant les productions locales et les interactions sur le territoire. « Notre nouveau nom en dit long sur notre engagement. Celui d’ouvrir de nouvelles voies, en recherche permanente de solutions innovantes et performantes », explique Bernard de Verneuil, président de Terres Inovia.

« Nos missions s’inscrivent dans la continuité, mais aussi dans l’intensification, pour être à la hauteur du défi majeur qui nous attend : accompagner la transformation en profondeur de notre agriculture », ajoute-t-il. Les travaux de chaque pôle auront pour but d’améliorer la compétitivité des cultures et leur valorisation. Afin d’intégrer l’ensemble des acteurs, du champ au consommateur, Terres Inovia souhaite instaurer un système agricole global par l'introduction de nouvelles rotations, l'optimisation des rendements de chaque plante, etc.

« Nous savons que cette nouvelle séquence qui s’engage a besoin de la contribution experte et engagée de tous. C’est de cette façon que nous avons construit le succès de notre filière. C’est de la même manière et dans le même état d’esprit que nous voulons construire l’avenir », affirme Bernard de Verneuil.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous