Bordeaux Le vin au verre et la demi-bouteille pour relancer la consommation

AFP

Développer le service du vin au verre et relancer la demi-bouteille sont deux des pistes dégagées lors d'un conseil de crise, jeudi 13 novembre 2003 à Paris, par le Syndicat des vins de Bordeaux pour tenter d'enrayer une baisse de près de 15 % de la consommation de vin dans les bars et restaurants français.

Selon une étude du Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB), cette baisse observée en moins d'un an, "dans le cadre d'une diminution générale de la consommation de vins en France", est "directement liée à la priorité gouvernementale axée sur la sécurité routière".
En usage dans les pays anglo-saxons, la tradition du "doggy bag" appliquée au vin, en permettant de quitter un restaurant avec une bouteille entamée, fait partie des "réflexions stratégiques" pour "déculpabiliser" la clientèle et relancer la consommation, a expliqué Alain Vironneau, président du Syndicat, devant des représentants des métiers de l'hôtellerie et de la restauration.
Le professeur Henri Joyeux, de la faculté de médecine de Montpellier, ardent défenseur de la consommation à chaque repas d'un verre de vin "en bénéfice de santé", a plaidé pour que les discothèques proposent des verres de grands crus en alternative aux alcools forts "nettement plus accidentogènes" selon lui.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous