Lu dans la presse Les agriculteurs suisses doivent respecter 1 300 règles pour toucher leurs aides

Terre-net Média

L'édition suisse de 20 minutes relate les contraintes qui pèsent sur les agriculteurs suisses : pour toucher leurs aides, ils doivent respecter plus de 1 300 règles fixées par l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG). Au moindre écart, les sanctions financières tombent.

L e site suisse de 20 minutes consacre un de ses articles aux agriculteurs suisses et aux contraintes qui pèsent sur eux. Pour obtenir les aides directes de l'Etat, ils doivent respecter plus de 1 300 règles fixées par l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG). Au moindre faux pas, ils sont mis à l'amende. Des sanctions qui virent parfois au ridicule. 

20 minutes site ainsi plusieurs exemples :

  • « Cette année, le maïs a été mûr plus tôt que de coutume. Franz Hagenbuch, agriculteur à Rottenschwil (AG) a donc commencé à le récolter fin août. Une erreur qui lui a coûté 2 300 francs (2 150 euros), à savoir la moitié d'un salaire mensuel, puisque la récolte du maïs ne doit commencer qu'en septembre » selon les règles de l'OFAG. 
  • « Werner Locher, de Bonstetten (ZH), a pour sa part perdu 4 000 francs (3 739 euros) d'aides directes, à cause d'un virus informatique, qui l'a empêché de fournir tous les documents demandés par l'administration. »
  • « Un éleveur, qui a préféré rester anonyme, a lui du faire un trait sur 5 600 francs (5 235 euros). Les agriculteurs doivent détenir leurs vaches dans des boxes d'1m10 de large, minimum. Mais une de ses bêtes, dit-il, avait plié une des barrières de séparation. Du coup, il manquait quelques centimètres. »

Le journal précise que « les paysans suisses peuvent compter sur près de 3 milliards de francs d'aides directes chaque année. Leur revenu moyen tourne autour de 44 000 francs annuels (41 132 euros), amendes comprises. Le montant de ces dernières s'est monté à 6,2 millions de francs en 2015. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous