Le bio Les chiffres clés de l'agriculture biologique en France

AFP

Paris, 9 mai 2016 (AFP) - La France est le troisième producteur européen de bio derrière l'Espagne et l'Italie, devant l'Allemagne. En termes de consommation du bio, la France est le deuxième marché européen derrière l'Allemagne, selon le bilan 2015 de l'Agence Bio.

1,3 million d'hectares sont certifiés agriculture biologique, soit 4,9 % de la surface agricole utile (SAU). Mais la progression est rapide : + 17,3 % en 2015. 307.000 hectares sont en conversion, dont 220.000 en première année. 28.725 fermes françaises sont bio, en hausse de 8,5 % en 2015. En 2015, 800 fermes dans le secteur des grandes cultures (céréales, oléagineux...) et 500 fermes dédiées à l'élevage de bovins allaitants (soit 25.000 vaches), se sont engagées dans la conversion au bio.

2,5 % de la consommation alimentaire des ménages était bio en 2014. La proportion grimpe à 15 % pour les œufs, 12 % pour le lait, 3,8 % pour les fruits et légumes et 6 % pour le vin.

Le marché du bio représente 5,5 milliards d'euros, en hausse de plus de 10 % en 2015 par rapport à 2014. Ouvertures de magasins, agrandissements, les réseaux spécialisés gagnent du terrain et des clients. Les ventes de produits bio en grandes surfaces alimentaires (GSA) ont quant à elles progressé de 9,4 % et représentent environ 30 % de l'ensemble du marché bio.

Dans la restauration collective, le marché du bio représentait 5.021 millions d'euros en 2015. La plupart des cantines proposent un ou deux produits bio, mais beaucoup plus rarement des menus. 74 % d'établissements scolaires déclarent proposer des produits bio, 62 % des entreprises, 26 % des établissements du secteur santé/social. La filière biologique représente en France aujourd'hui plus de 100.000 emplois directs équivalent temps plein, toujours selon les chiffres de l'Agence Bio.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous