Crise porcine Les coopératives demandent un plan de restructuration

Agra Presse

«La situation du secteur porcin est très inquiétante» a estimé Jean Michel Fritsch, président des coopératives bétail et viande, à l'issue du Conseil spécialisé porcin de l'Ofival, qu'il a présidé.

Sachant que « 30% des éleveurs ont un taux d'endettement supérieur à 100% », le président de la FNCBV demande des mesures de soutien à la trésorerie, comme le dispositif Stabiporc qui fut utilisé lors de la dernière crise. Peu optimiste quant aux capacités financières du fond Unigrains, le principal contributeur de Stabiporc, M. Fritsch demande des aides à la cessation d'activité pour les éleveurs en difficulté assorti d'un plan de restructuration pour installer de nouveaux éleveurs ou agrandir les élevages existants.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous