Pommes de terre Les producteurs seront attentifs au respect de la loi Egalim

Terre-net Média

L’Union des producteurs de pommes de terre (UNPT) demande aux opérateurs de respecter leurs engagements pris dans le plan de filière, et de rémunérer la production au juste prix. L’organisation sera particulièrement vigilante quant au respect du seuil de revente à perte et à l’encadrement des promotions.

« Les opérateurs devront respecter leurs engagements pris dans le cadre du Plan de filière pommes de Terre, pour inverser la construction du prix payé aux agriculteurs », rappelle l’UNPT dans un communiqué diffusé le 3 décembre. Dans un contexte de campagne équilibrée, l’organisation « veillera au respect des dispositions juridiques de la loi Egalim », en particulier au seuil de revente à perte et à l'encadrement des promotions.

« Les promotions à des prix abusivement bas, bien loin de couvrir les coûts de production des agriculteurs les plus compétitifs, sont des pratiques destructrices des filières françaises », insiste l’UNPT qui déplore une forte dégradation de l’image de la pomme de terre lorsque le produit est bradé ou donné pour l’achat d’un autre produit.

Si la filière exporte beaucoup, 55 % de la production française est destinée au marché intérieur, marché qui sera alimenté toute l’année en dépit de l’interdiction prochaine du chlorprophame, utilisé pour contrôler la germination des pommes de terre. Le respect des dispositions de la loi Egalim par les opérateurs français peut donc avoir un impact important sur le revenu global des producteurs de pommes de terre.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous