Biostimulant/Bioherbicide Levée de 4 millions d’euros par Micropep Technologies

MO Terre-net Média

Micropep Technologies a réalisé une levée de série A de 4 millions d’euros pour accélérer le développement de sa nouvelle génération de bioherbicides et de biostimulants, basée sur des peptides. Cette technologie non OGM souhaite se positionner comme une alternative aux produits phytosanitaires et aux engrais chimiques.

La société française Micropep Technologies, spécialisée dans le développement de solutions favorisant le développement et la résistance des plantes à partir de « micro-peptides »,  annonce avoir mené une levée de 4 millions d’euros auprès de deux nouveaux investisseurs : Sofinnova Partners et Irdi Soridec Gestion, ainsi qu’auprès de son partenaire historique, la SATT Toulouse Tech Transfer. Micropep souhaite renforcer son portefeuille en propriété industrielle et développer sa plateforme technologique afin d’accélérer le développement de ses produits en agriculture.

« Cette levée de fonds va nous permettre de renforcer le développement de notre technologie propriétaire en accélérant nos travaux de R&D et la mise en place des moyens de réplication à plus grande échelle de notre innovation » indique Thomas Laurent, directeur général de Micropep.

L’innovation de Micropep Technologies réside dans l’identification et l’exploitation de « miPEPS » (ou « micro-peptides »), des « protéines naturelles produites par les plantes qui permettent de réguler de façon temporaire et modérée l’expression de gènes clés pour leur développement, sans aucune modification d’ADN ». Une micro-peptide pourrait alors cibler une famille de gènes spécifique pour une espèce végétale donnée « afin de développer des traitements personnalisés pour les plantes ». Micropep Technologies présente plusieurs applications telles que : « accélérer ou ralentir la germination, augmenter la résistance aux maladies ou encore améliorer la floraison ». Les recherches pourraient permettre, par exemple, d'identifier des « miPEPS » spécifiques au maïs « qui viendront stimuler la vigueur germinative de la plante sans pour autant favoriser celle des mauvaises herbes à proximité ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous