Négoce agricole Louis Dreyfus : le bénéfice net chute de 37,5% au premier semestre

AFP

Le groupe de négoce Louis Dreyfus Company (LDC) a annoncé lundi un bénéfice net en forte baisse de 37,5 % au premier semestre, fruit selon lui d'un effet « temporaire », et un niveau de ventes nettes inchangé par rapport à 2017.

Au premier semestre, le bénéfice net a dégringolé à 100 millions de dollars, contre 160 millions au premier semestre de 2017.

Le groupe spécialisé en matières premières agricoles a attribué cette chute à un décalage « temporaire » entre les prix auxquels les contrats ont été conclus et les cours atteints par ces produits, résultat d'une politique de « sécurisation de ses marges » dans ses activités de broyage de soja. LDC a cependant confirmé le « haut rendement » de ses activités de concassage sur l'ensemble de l'année 2018, sans détailler ses objectifs. « Nous sommes sur la bonne voie pour dégager de solides résultats sur l'ensemble de l'année 2018 », a maintenu le groupe.

En avril, le groupe avait annoncé l'acquisition de Sinarmas natural resources foodstuff technology, un centre de trituration (une méthode de broyage) de graines de soja dans le port de Tianjin en Chine.

Les ventes nettes ont pour leur part atteint 18,8 milliards de dollars, un montant identique à celui de l'an dernier, a précisé LDC dans un communiqué. Les ventes en volumes ont en revanche reculé de 6,3 % au premier semestre, une baisse « partiellement attribuable à la vente des activités africaines et australiennes d'engrais et d'intrants », a indiqué le groupe.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous