Matières premières agricoles Lourde perte pour Bunge en 2019

AFP

Le géant américain du négoce des céréales et matières premières agricoles Bunge a accusé une lourde perte lors de son exercice 2019, après avoir enregistré une très importante provision exceptionnelle au troisième semestre, a-t-il annoncé mercredi.

La perte annuelle s'est élevée à 1,32 milliard de dollars, contre un bénéfice net de 233 millions de dollars un an auparavant, a précisé l'entreprise dans un communiqué. Hors élément exceptionnel et ramené par action, la référence à Wall Street, cela revient toutefois à un bénéfice de 4,58 cents, au-dessus du consensus des analystes.

La perte du groupe s'explique par une énorme provision de 1,7 milliard de dollars enregistrée au troisième trimestre, dont l'essentiel est lié à la constitution avec le géant pétrolier BP d'une coentreprise dans les agrocarburants au Brésil. La nouvelle société BP Bunge Bioenergia, détenue à parité par le britannique BP et Bunge, va rassembler les opérations de sucre et d'éthanol des deux groupes. Elle fabriquera de l'éthanol à partir de la canne à sucre dont le Brésil est le premier producteur mondial. Elle disposera de 11 sites de production et sera en mesure de générer de l'électricité grâce à la biomasse issue des déchets de canne à sucre.

Le chiffre d'affaires de l'entreprise a pour sa part reculé de 10,1 %, à 41,14 milliards de dollars. Sur le seul quatrième trimestre, la perte est de 68 millions de dollars, soit un peu mieux que l'année passée à la même période (- 74 millions de dollars). Sur cette période, le chiffre d'affaires a reculé de 6,6 % à 10,78 milliards de dollars.

L'activité du groupe dans les céréales s'est légèrement rétrécie, même si le groupe a observé une augmentation « des ventes des agriculteurs brésiliens (...) grâce à l'amélioration des prix locaux ». L'huile alimentaire est quant à elle en hausse. Toutefois, « les résultats supérieurs en Amérique du Nord et en Asie ont été largement compensés par les résultats inférieurs en Amérique du Sud », a souligné le communiqué.

Concernant ses prévisions pour l'année 2020, Bunge anticipe un bénéfice par action « globalement conforme à celui de 2019 » compte tenu notamment « du manque de visibilité sur le second semestre ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous