Crise porcine Manifestation d'éleveurs devant le Marché breton du porc

AFP

PLERIN (Côte-d'Armor), 9 oct (AFP) - Une centaine d'éleveurs de porcs ont manifesté calmement devant le marché du porc breton à Plérin (Côte-d'Armor) pour tenter en vain d'empêcher le cours de cette viande de passer sous le seuil de un euro, a-t-on indiqué jeudi au Marché de Plérin.

Le marché qui ouvre normalement le lundi après-midi et le jeudi matin n'a démarré qu'à 16H30 jeudi pour clôturer à 0,987 euros en baisse de 0,054 euros le kilo peu après 18H00, selon la même source.L'ouverture a été retardée par les négociations des éleveurs qui ont négocié en vain avec les abatteurs pour que le prix cesse de baisser.
Le cours du porc chute nettement depuis trois semaines. Le 11 septembre le kilo était encore à 1,295 euro. C'est la deuxième fois cette année que le porc passe en dessous de un euro. Ce seuil avait déjà été franchi à la baisse en avril, a-t-on indiqué au Marché.
Certains éleveurs accusent notamment les abatteurs de s'arranger entre eux, provoquant un stock d'invendus qui encombre le marché artificiellement, ce qui amplifierait la baisse des prix. Au delà, la filière porcine souffre de l'essoufflement de la consommation et de la concurrence des importations espagnoles notamment. La crise dure depuis de longs mois.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous