Vins/Bordeaux Nouvelle baisse des exportations lors de la campagne 2002-2003

AFP

Les vins de Bordeaux affrontent pour la deuxième année consécutive une baisse de leurs exportations en volume, a indiqué mardi le Conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) qui regroupe tous les producteurs de la région.

Entre août 2002 à juillet 2003, les volumes exportés ont baissé de 3% par rapport à la campagne précédente, déjà marquée par une baisse de 2%. Cependant, le chiffre d'affaires marque cette année une augmentation de 16% à 1,4 milliard d'euros, selon le CIVB. Au total, 5,73 millions d'hectolitres de vins ont été commercialisés en France et à l'étranger. Le marché français a représenté 63,5% des ventes contre 36,5% pour l'export.
L'Allemagne, premier client en volume avec 406.000 hl, a affiché un léger retrait (-1%) contre - 13% lors de la dernière campagne (-13%). L'augmentation en valeur est en revanche de 3%. Les exportations sont également à la baisse en Belgique (-6%), Royaume-Uni (-9%), au Pays-Bas (-10%) et Danemark (-14%). L'Irlande connait pour sa part une une augmentation de 3%.
Hors Union européenne, les Etats-Unis deviennent le premier marché des Bordeaux en valeur (285 millions d'euros) pour 179.000 hl (+20%). Mais, alors que, globalement, les exportations de vins français aux USA ont marqué le pas à cause des conséquences de la guerre en Irak et de la baisse du dollar par rapport à l'euro, ces chiffres positifs sont à relativiser du fait des expéditions du millésime 2000, année millénaire qui avait vu amateurs et spéculateurs s'arracher les grands crus.
Le Canada affiche une baisse de 7% par rapport au niveau record de l'an passé. En Asie, les expéditions progressent de 4% vers le Japon, de 5% vers la Corée du Sud. La Russie, également dynamique, augmente de 8%.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous