Paroles de lecteurs Pas contents du changement de dates du Sima !

Terre-net Média

Que le prochain Sima ait lieu en novembre 2020 et non en février 2021 ne plait pas du tout aux lecteurs de Terre-net. Organiser ce salon en pleine période des semis de blé et de la récolte des betteraves, encore une idée sortie du « cerveau d'un ingénieur déconnecté du terrain » ! Certains ont même cru que c'était un poisson d'avril avec quelques jours de retard.

paroles de lecteurs changement de dates du sima « Savoir ce que font les exploitants agricoles en cette saison n'est pas la priorité des organisateurs », fait remarquer Terminé. (©Comexposium // Création Terre-net Média) 

Laurent : « Changer la date du Sima de février à novembre : une super initiative, vraiment !  Les agriculteurs ne font pas grand-chose à cette période !! »

Pipo : « À part récolter du maïs et semer du blé, on glande... Réfléchissez plus de deux secondes messieurs les organisateurs ! »

Laurent80140  : « Génial en effet, c'est la pleine saison des semis dans le nord de la France ! Ce changement de dates du Sima est peut-être bien pour les exposants et leur personnel mais les fabricants de matériel agricole ne verront personne sur leurs stands ! Le top pour faire des affaires !! Encore une idée judicieuse de nos têtes pensantes agricoles... »

Agri avis  : « Oui, encore une idée de génie issue de cerveaux d'ingénieurs dépourvus de bon sens et déconnectés du terrain ! Ils ne savent pas que les agriculteurs ont plein de boulot à cette période-là ? Il y a bien quelqu'un du para-agricole dans leur entourage, qui connaît les contraintes des producteurs, pour leur dire que février c'est bien mieux ! »

« À part semer du blé » et récolter les betteraves, c'est sûr « on glande »

Oliv  : « Merci également pour les endiviers. »

Révolte : « Avec l'arrêt de la production de betteraves en France, on aura du temps pour aller voir les machines au Sima et investir l'argent que l'on a plus !! »

Terminé : « Le salon se déroule en France, mais on change de dates pour des objectifs internationaux. Encore un effet de la mondialisation... La question n'est pas de savoir ce que font les exploitants agricoles en cette saison, ce n'est pas la priorité des organisateurs. Terre-net, est ce un poisson d'avril ?? »

Zozzo : « (...) Moi, j'y irai quand-même mais beaucoup d'entre nous n'auront plus le temps à en croire les commentaires. »

De toute façon, on n'y va plus, on n'a « plus les moyens ni l'envie d'investir » !

Maxens : « Fin février, sauf météo exécrable, il y a du boulot aussi. De toute façon, cela fait longtemps que je ne vais plus au Sima. Que du matériel hors normes et hors de prix, destiné au pays de l'Est... Vu les cours des produits agricoles, je n'ai plus les moyens ni l'envie d'investir. Alors la date, pour être franc, je m'en moque. Les constructeurs ne distribuent même plus de petits cadeaux sur les stands... Fini l'époque où l'on revenait les poches pleines de stylos, porte-clés, autocollants de tracteur, etc. »

Suivez l'évolutions des cours des matières premières agricoles sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous